Mick Fanning : "J'ai frappé le requin à plusieurs reprises" (vidéos)

Ecrit par

Mick Fanning a raconté l'attaque de requin qu'il a subie lors de la finale du J-Bay Open 2015. L'Australien est un miraculé, sauvé également par son courage, lui qui a frappé le squale.

Incident rarissime aujourd'hui lors de la sixième épreuve du championnat du monde de surf. Attaqué par un requin sur ce J-Bay Open 2015, Mick Fanning s'en est finalement sorti indemne, parvenant à monter sur un jet ski alors que le squale rodait toujours autour de lui. L'Australien a ensuite raconté cet incident qui a obligé les organisateurs à annuler le reste de la compétition. "Je suis encore secoué, expliquait Fanning après coup au micro de la WSL. Je viens de voir les images de l'attaque. J'étais en train d'attendre une bonne vague. J'allais commencer à ramer et c'est à ce moment-là que j'ai senti quelque chose derrière moi. Le requin est arrivé par derrière et m'a attaqué. J'ai été entraîné sous l'eau car il s'est agrippé à ma corde qui reliait ma planche à ma jambe. Puis, j'ai été frappé, mais je l'ai frappé à mon tour plusieurs fois. Mon leash s'est rompu et j'ai juste nagé à toute vitesse. Je criais à Julian (Wilson, son adversaire lors de la finale) d'aller plus loin, mais il nageait vers moi pour m'aider. C'est héroïque de sa part. Ensuite, je regardais autour de moi pour voir si le requin allait de nouveau attaquer. Et puis, le jet ski est venu et je savais qu'on était sauvé."

De son côté, Julian Wilson expliquait "avoir vu le requin arriver derrière lui. Je ne pouvais pas croire ce que je voyais" indiquait-il en pleurs. "Je l'ai vu ensuite lutter avec le requin et tomber de sa planche. Puis, une petite vague l'a fait disparaître et je ne le voyais plus. Je pensais qu'il avait été emmené sous l'eau... Je me disais que je n'avais pas eu le temps de venir vers lui assez vite. Je pensais, "si j'arrive à temps, j'ai une planche. J'ai une arme (sa planche) et je peux poignarder le requin". C'est là qu'il a commencé à crier et que je l'ai vu réapparaître. Nous avons tous les deux crié et les secours sont arrivés."