Mort de deux hommes en base jump et wingsuit dans les Alpes

Ecrit par

Un Australien et un Français ont trouvé la mort ce dimanche dans les Hautes-Alpes. En Isère, le Français de 55 ans est décédé en base jump après s’être élancé de la face nord du Mont Granier. L’Australien est lui mort en wingsuit après un saut depuis le Brévent dans le massif des Aiguilles Rouges.

C’est une série qui n’en finit malheureusement plus. Il y a 10 jours, on déplorait déjà la mort d’un base jumpeur français dans les Pyrénées-Atlantiques, alors que le 6 août dernier, c’était un base jumpeur suisse de 34 ans qui était décédé en Haute-Savoie. Ce dimanche, deux hommes ont eux aussi trouvé la mort en pratiquant du base jump pour l’un et du wingsuit pour l’autre. Le premier était australien et s’était élancé en wingsuit depuis la plateforme autorisée du sommet du Brévent, située à 2 600 m d'altitude. Une erreur de pilotage dans le couloir technique du massif des Aiguilles Rouges lui a coûté la vie vers 9h ce matin. Mort sur le coup, il était âgé d’une trentaine d’année. Son corps a été retrouvé " plusieurs centaines de mètres plus bas dans une partie forestière située en contrebas du site, dans le massif " ont précisé les secours. Le Peloton de gendarmerie de haute-montagne (PGHM) a ouvert une enquête pour déterminer plus précisément les circonstances du drame.

Plus d'actu sur Base jump - Wingsuit - ParachuteRed Bull Aces 2014 : Vidéo best of de la compétition de wingsuit !GoPro Bomb Squad : Vidéo highlights de wingsuit, base jump et parapente avec Jesse HallNoah Bahnson : Caméraman en wingsuit (interview Red Bull)Vidéo highlights de base jump et wingsuit avec Cedric Dumont

Mort de deux hommes en base jump et wingsuit dans les Alpes

Concernant l’autre accident, il s’agit d’un Français de 55 originaire du Var et qui était selon les secours " très expérimenté " dans sa discipline, le base jump. L’homme s’était élancé de la face nord du Mont Granier, dans le massif de la Chartreuse et a percuté une barre rocheuse située 200 mètres plus bas que le point de son saut. Il aurait ouvert son parachute trop tard. " Il a réussi à passer une première barre rocheuse 40 mètres plus bas, mais pas la seconde " ont précisé les secours. Là aussi une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances qui ont empêché l’homme d’ouvrir son parachute à temps.

Mort de deux hommes en base jump et wingsuit dans les Alpes
Mort de deux hommes en base jump et wingsuit dans les Alpes