Mort de Kelly McGarry, rider VTT néo-zélandais

Ecrit par

Kelly McGarry est mort ce 1er février d’une crise cardiaque alors qu’il ridait chez lui en Nouvelle-Zélande près de la ville de Queenstown. Ce rider VTT était une figure internationale de la discipline. Il avait notamment marqué la scène MTB lors du Red Bull Rampage.

Il avait les cheveux longs et blonds et était devenu au fil des ans, une figure de la scène MTB mondiale. Le Néo-Zélandais Kelly McGarry est mort ce lundi d’une crise cardiaque alors qu’il ridait en VTT chez lui sur un trail appelé Ben Lomond, près de la ville de Queenstown au sud-ouest de l'île du Sud. Selon les premières informations du site Otago Daily Times qui reprend les propos de Kelvin Perriman (chargé de la gestion de la zone), " il s’agit d’un problème médical. Deux médecins ont été envoyés sur place depuis Queenstown. C’est un spot très isolé, qui est accessible seulement en hélicoptère. L’homme d’une trentaine d’années est mort sur place. " Kelly McGarry avait notamment marqué le monde du MTB avec ses perf’ sur le Red Bull Rampage dont son canyon backflip (à revoir ci-dessous) en 2013. Très apprécié du public (il avait notamment remporté le prix du public cette même année sur le Rampage), Kelly McGarry était un touche-à-tout du MTB. Il avait notamment fait partie des riders présents sur le Red Bull Sky Gate Mountain Race sur lequel il avait subi un énorme crash le laissant avec une jambe en vraque et deux coupures au bras. Son sponsor YT Industries a modifié sa page d’accueil pour rendre hommages à son rider alors que d’autres athlètes MTB ont aussi réagi.

Son run de 2013 sur le Rampage en GoPro

Mort de Kelly McGarry, rider VTT néo-zélandais