Nazaré, Belharra, Teahupoo : Top 10 des plus grosses vagues du monde !

Ecrit par

Nazaré, Belharra, Teahupoo, Jaws, Shipsterns, Mavericks… Retrouvez les 10 vagues géantes les plus impressionnantes de la planète. Des big waves surfées par les riders les plus dingues, notamment pour le Billabong XXL Awards. Ces monstres des mers se cachent en France, au Portugal, aux Etats-Unis, en Irlande, à Hawaii ou encore à Tahiti.

Après les photos et vidéo de Nazaré, la vague géante surfée par Carlos Burle en début de semaine et qui pourrait établir un nouveau record du monde de la plus grosse vague jamais surfée, meltyXtrem vous propose aujourd’hui un petit tour du monde des plus impressionnantes big waves de la planète. Ces monstres des mers ne résistent plus à l’appétit des surfeurs. Rares sont aujourd’hui les spots à ne pas avoir vu une board tenter de les riders. D’autant plus que le Billabong XXL Awards récompense désormais les surfeurs ayant ridé les plus grosses vagues sur une période de un an. Les noms des plus dangereuses d’entre-elles sont désormais entrées dans la légende. Nazaré (Portugal), Belharra (France), Teahupoo (Tahiti), Jaws (Hawaii), Mavericks (Etats-Unis) Shipsterns (Australie), ou encore Pipeline (Hawaii), elles rivalisent toutes de hauteur pour proposer aux big-waves riders de véritables défis. Parfois au péril de leur vie…

Plus d'actu sur SurfNazaré avec Tom Butler et Sebastian Steudtner pour une session big wavesInside the monster à Teahupoo : Le film en intégralité !Belharra 2013 : Justine Dupont, record de la plus grosse vague surfée par une femme en EuropeNazaré : Photos et vidéos des vagues géantes de Carlos Burle et Andrew Cotton

1 : Teahupoo (Tahiti)

Probablement la big wave la plus réputée au monde. Teahupoo veut dire "le mur des têtes" dans la langue local. Un monstre situé à Tahiti sur la presqu'île de Tahiti Iti. Plusieurs sessions ayant eu lieu sur ce spot sont déjà rentrées dans la légende. La plus récente date de mai 2013. Ici avec le maitre en personne Laird Hamilton photographié par Ben Thouard. Et ce jour-là, il y avait du beau monde avec notamment Alain Riou, Raimana, ou encore Koa Rothman. Particulièrement dangereux avec son récif corallien très proche de la surface, Teahupoo a malheureusement vu certains surfeurs ne jamais revenir de leur session…

Nazaré, Belharra, Teahupoo : Top 10 des plus grosses vagues du monde !

2 : Jaws (Hawaii)

On retrouve ici le surfeur Tyler Larronde, qui fait partie de la melty Talents House. On est alors le 2 novembre 2011 et l’Hawaïen, (16 ans à l’époque) affronte Jaws sur la plage de Peahi sur l'île de Maui, dans l'archipel d’Hawaii. Situé sur la côte nord de l'île, ce spot porte bien son nom ("mâchoire" en anglais). C’est entre décembre et février que cette big wave atteint des sommets. Ce spot de hauts fonds a notamment été popularisé par le freesurfeur de légende Laird Hamilton. Lors de cette session du fils du big-wave rider français Michel Larronde, Tyler entre dans la légende sur un spot qui ne s’offre qu’aux meilleurs surfeurs de la planète.

Nazaré, Belharra, Teahupoo : Top 10 des plus grosses vagues du monde !

3 : Nazaré (Portugal)

C’est le spot du moment. En début de semaine, meltyXtrem s’interrogeait. Le record de la plus grosse vague surfée sur ce spot de Nazaré serait-il battu ? La réponse ne devrait plus tarder maintenant et l’heureux élu pourrait être le Brésilien Carlos Burle. Nazaré est situé sur la côte portugaise, à un peu plus de 200 km au sud de Porto. Cette vague géante se forme grâce au canyon de Nazaré, une faille au fond de la mer de 170 km de long et 5 km de profondeur qui permet de propulser une énorme houle vers le littoral. Pour l’instant, le record de la plus grosse vague surfée par un homme est détenu par le spot portugais (Garret McNamara avec 23,77 mètres). Et ce n’est donc pas prêt de changer…

Nazaré, Belharra, Teahupoo : Top 10 des plus grosses vagues du monde !

4 : Belharra (France)

Là aussi, Belharra a fait l’actualité du petit monde de la glisse en début de semaine. Lundi, meltyXtrem vous proposait d’ailleurs les premières photos exclusives de l’arrivée de la célèbre vague basque. Et il fallait en profiter car, encore plus que Nazaré, Belharra se réveille rarement. Encore jeune dans l’histoire des big waves mondiales, elle n’a été surfée pour la première fois que le 22 novembre 2002 par le trio Peyo Lizarazu, Michel Larronde et Fred Basse (on retrouve d’ailleurs sur la photo Peyo Lizarazu lors de la session du mercredi 16 Février 2011). A l’image de Nazaré, elle porte son nom en référence à l’éperon rocheux qui lui permet de se former, le Belharra Perdun.

Nazaré, Belharra, Teahupoo : Top 10 des plus grosses vagues du monde !

5 : Pipeline (Hawaii)

Pipeline… là aussi, le nom fait rêver. Et depuis 2010, il y a un petit bout de France sur le North Shore d'Oahu. C’est en effet sur ce spot que Jérémy Flores s’est imposé pour la première victoire tricolore de l’histoire sur le circuit pro en battant Kelly Slater en demi-finale puis Kieren Perrow en finale. Comme pour Teahupoo, le corail n’est pas loin de la surface, mais elle a l’avantage pour les spectateurs d’être plus proche de la plage que la géante tahitienne. Cette vague est meurtrière et on se souvient notamment de la disparition de Malik Joyeux, mort le 2 décembre 2005 après être resté inconscient sous l’eau. Le Polynésien avait en effet frappé sa planche avec sa tête après un take-off mal négocié. Une gauche (Banzaï) et une droite (Backdoor) esthétiquement superbes donc, mais qui ne pardonnent rien. Les surfeurs pros la prendront lors du prochain Billabong Pipe Masters, décisif dans l’attribution du titre de champion du monde 2013. Sur la photo, on retrouve le bodyboardeur Matthew Holzman lors d’une session avec Maxime Castillo (également membre de la melty Talents House) en février 2012.

Nazaré, Belharra, Teahupoo : Top 10 des plus grosses vagues du monde !

6 : Mullaghmore Head (Irlande)

Pas forcément le plus réputé des spots. Ou en tout cas, pas le plus populaire. Et pourtant… Situé sur les côtes du village du Comté de Sligo, en Irlande, ce spot se réveille parfois à la faveur d’un phénomène météorologique complexe baptisé le "Viking storm". Il est le théâtre du Tow In Surf Session, organisé depuis quelques années maintenant. Sur la photo, on retrouve le Français Eric Rebière lors du contest de février 2011 (qu’il a remporté en duo avec Benjamin Sanchis en catégorie Open Division) sur des vagues mesurées entre six et neuf mètres ce jour-là. Dix mois plus tard, la plus grosse vague jamais enregistrée sur ce spot était mesurée à… 20 mètres de hauteur.

Nazaré, Belharra, Teahupoo : Top 10 des plus grosses vagues du monde !

7 : Shipsterns (Australie)

On vous en parlait déjà notre série The Spot To Be, Shipsterns la terre des vagues mutantes. C’est au sud-est de la Tasmanie qu’Andy Campbell, surfeur local, a été le premier à oser affronter cette véritable déferlante. Si Pipeline est d’une beauté à tomber avec ses tubes très linéaires, Shipsterns Bluff est un chao permanent. Mais c’est en 2001 après la session de Drew Courtney, Kieren Perrow et Mark Mathews couverte par le magazine australien Tracks que le spot acquiert ses lettres de noblesse. " Je ne me souviens que d’une chose, une vague. Sur Playstation, le jeu vidéo Kelly Slater venait tout juste de sortir. Quand j’ai réussi à sortir du tube, je me croyais devant ma console " expliquait Mathews après avoir surfé Shipsterns.

Nazaré, Belharra, Teahupoo : Top 10 des plus grosses vagues du monde !

8 : Cortes Bank (Etats-Unis)

Son nom vous dit probablement quelque chose. Landon McNamara est en effet le neveu du célèbre big-waves rider Garrett McNamara, l’homme qui détient actuellement le record de la plus grosse vague jamais surfée. Voici donc sur la photo, Landon, 16 ans à peine quand il s’élance alors sur Cortes Bank. Sur ce spot des côtes californiennes, distant de 160 km de San Diego, les accidents ne sont pas rares et on se souvient l’année dernière que Greg Long avait terminé sa session à l’hôpital avec plusieurs côtes cassées. Le spot est connu depuis les années 60 quand Harrison Ealey fut l’un des premiers à le rider.

Nazaré, Belharra, Teahupoo : Top 10 des plus grosses vagues du monde !

9 : Punta de Lobos (Chili)

Bienvenue au Chili, à Pichilemu. Plutôt du genre perdu, l’endroit, situé au centre du pays, offre pourtant quelques accommodations aux surfeurs venus tâter la géante chilienne. " Un Français a construit un chalet pour loger les riders de passage "explique d’ailleurs le site magicseaweed.com. Punta de Lobos est aussi un spot réputé pour le kitesurf, même si les rochers qui sortent de l’eau à quelques dizaines de mètres des côtes ne facilitent pas toujours la pratique de ces sports. A l’image, Ramon Navarro, Chilien de 34 ans. Ce dernier est lui aussi un spécialiste de grosses vagues. Celui qui est appelé Negro dans le milieu a notamment remporté le Quiksilver Ceremonial Big Wave Competition.

Nazaré, Belharra, Teahupoo : Top 10 des plus grosses vagues du monde !

10 : Prowlers Today (Irlande)

Deuxième spot irlandais de ce top 10, Prowlers Today ne bénéficie pas lui aussi de la réputation de vagues européennes comme celles de Belharra ou Nazaré. On retrouve sur la photo Andrew Cotton qui était cette semaine à Nazaré pour tenter également sa chance sur la big wave portugaise. Le surfeur britannique a longtemps refusé de donner l’emplacement exact du spot sur lequel il attendait la houle parfaite pour pouvoir le rider une première fois avec sa bande de potes (Richie Fitzgerald, Barry Mottershead, Jeremy Johnson, Paul O’Kane et Andrew Cotton). Après cinq ans d'attente, c'était enfin le moment idéal... C’était en 2010 et on sait désormais qu’elle se situe à deux km au large de la côte ouest. Si le cœur vous en dit...

Nazaré, Belharra, Teahupoo : Top 10 des plus grosses vagues du monde !

Bonus : Mavericks

En sélectionnant dix spots, on en exclue forcément certains qui pourraient faire partie de votre liste ! En bonus, voilà une autre vague californienne. Mavericks est un nom qui résonne dans l’univers du surf. Cette dernière est située près du port de Pillar Point. Ici, pas de vagues de sables, Mavericks prend forme à plus d’un km de la plage (autant dire que les courageux sont peu nombreux à y aller sans jet-ski). A la faveur des tempêtes du Pacifique nord, la vague californienne peut prendre des dimensions impressionnantes. En moyenne, elle mesure entre cinq et sept mètres de hauteur quand elle se forme et peut aller jusqu’à 15 mètres par très forte houle. C’est Jeff Clark qui l’a révélée au monde en la surfant seul pendant plus de 15 ans et en ne parvenant qu’au début des années 90 à convaincre d’autres surfeurs qu’un tel spot était possible en Californie. Cette vague a même eu droit au grand écran. Il y a en effet un peu moins d’un an, le film Chasing Mavericks était diffusé dans les salles françaises et racontait l’histoire vraie des deux surfeurs Jay Moriarity et Frosty Hesson qui s’élancèrent ensemble à l’assaut du monstre (ridé sur la photo par Greg Long).

Nazaré, Belharra, Teahupoo : Top 10 des plus grosses vagues du monde !
Nazaré, Belharra, Teahupoo : Top 10 des plus grosses vagues du monde !