Paris Dakar 2013 : Etape 12, les leaders gèrent, les lieutenants s’affirment

Ecrit par

L’étape 12 du Dakar 2013 a permis au Néerlandais Frans Verhoeven et à l’Espagnol Nani Roma de s’imposer en moto et auto. Dans les deux catégories, les leaders Cyril Despres et Stéphane Peterhansel ont tranquillement assuré.

Le Dakar 2013 est dans sa dernière ligne droite, et les choses semblent désormais fixées en tête du classement général. Hier déjà, Cyril Despres et Stéphane Peterhansel avait parfaitement géré l’étape 11 pour conserver la tête de leur catégorie. Aujourd’hui, ce sont les coéquipiers des leaders qui ont pu se mettre en évidence. Parti 3e à l’assaut de la spéciale du jour, le leader Cyril Despres avait décidé de protéger son coéquipier Ruben Faria face aux attaques de Chaleco Lopez, toujours redoutable à domicile. Conséquences, le tenant du titre a préféré temporiser pour laisser l’ouverture à ses rivaux, moins doués en navigation, et imposer ainsi un rythme modéré à la course. .

Paris Dakar 2013 : Etape 12, les leaders gèrent, les lieutenants s’affirment

Une stratégie parfaitement payante puisqu’au final, Ruben Faria, parti 10e, signe au final le 2e chrono du jour, 1’38 derrière Frans Verhoeven. Parti 12e, le Néerlandais a profité d’une trace claire pour ouvrir en grand, et signer sa 4e victoire sur le Dakar, la 1ère depuis 2011. Derrière, malgré sa douleur à l’épaule, suite à sa chute de la veille, l’Espagnol Joan Barreda signe le 3e chrono du jour, 16’’ devant Alain Duclos, excellent 4e avec la Sherco. Reste qu’au général, la stratégie de Despres et Faria marche à plein puisque le tenant du titre est toujours tranquille leader, 5’39 devant son coéquipier portugais qui, surtout, reprend près de 3 minutes à Chaleco Lopez, 7e temps du jour, et toujours 3e, mais désormais à 13’40 du leader.

Paris Dakar 2013 : Etape 12, les leaders gèrent, les lieutenants s’affirment

En autos, malgré une petite frayeur avec un pneu déchiré en toute fin de spéciale, Nani Roma profite idéalement des « plantages » successifs de Robby Gordon, puis de Stéphane Peterhansel, pour signer sa 3e victoire 2013, 4’18 devant l’Américain. Officiellement en gestion désormais de son avance au général, le tenant du titre a roulé sans trop en faire, et malgré une petite séance de plaques, « Peter » ne lâche que 6’03 à Roma, et surtout seulement 1’38 à son plus proche poursuivant, Giniel de Villiers, 3e du jour à 4’25 du Catalan. Ainsi, à 2 jours de l’arrivée à Santiago, Stéphane Peterhansel compte encore 50’24 d’avance sur le Sud-Africain et 1h31’06 sur Roma, nouveau 3e aux dépends de Novitskiy.

Paris Dakar 2013 : Etape 12, les leaders gèrent, les lieutenants s’affirment

Enfin, côté camions, la course s’est résumée à un duel entre Kamaz ! 3e du général, Andrey Karginov se verrait bien croquer, sur les dernières étapes, la 2e place de son coéquipier Ayrat Mardeev. Il attaque donc au maximum de ses possibilités. A la clé, une 2e victoire d’étape 2013 pour Karginov, la 4e de sa carrière, mais 2’36 seulement devant son coéquipier, et donc grand rival, Ayrat Mardeev. Ce dernier, toujours aussi régulier, devance de 13’’ Gerard De Rooy, auteur d’un début de spéciale canon, mais très rapidement ralenti par une crevaison. Pas de quoi donc bouleverser le général, où Nikolaev reste un impérial leader, 31’20 devant Mardeev et 50’26 devant Karginov. A lire aussi : Paris Dakar 2013 : Etape 10, Cyril Despres reprend la tête du rallye !

Retrouvez le classement général à cette adresse.

Paris Dakar 2013 : Etape 12, les leaders gèrent, les lieutenants s’affirment - photo
Paris Dakar 2013 : Etape 12, les leaders gèrent, les lieutenants s’affirment - photo
Paris Dakar 2013 : Etape 12, les leaders gèrent, les lieutenants s’affirment - photo
Paris Dakar 2013 : Etape 12, les leaders gèrent, les lieutenants s’affirment - photo
Paris Dakar 2013 : Etape 12, les leaders gèrent, les lieutenants s’affirment - photo
Source : Dakar.com