Paris Dakar 2014 : Réactions des pilotes auto et moto après l’étape 1

Ecrit par

La première étape du Dakar 2014 a permis à Carlos Sousa et Joan Barreda de s’imposer en auto et moto. Le Portugais et l’Espagnol mène la danse au classement général. Retrouvez les réactions des pilotes dont Stéphane Peterhansel et Cyril Despres après cette première spéciale entre Rosario et San Luis

Après le résumé vidéo de l’étape 1 du Dakar 2014 en auto et moto que meltyXtrem vous proposait ce matin, on retrouve les tops pilotes avec les réactions à chaud. Stéphane Peterhansel qui crève, Nasser Al-Attiyah qui découvre sa Mini, Cyril Despres qui prend ses marques ou un Marc Coma tranquille, découvrez les réactions des pilotes. Joan Barreda (vainqueur de l’étape moto) : " Vraiment je suis très content de cette première étape. J'ai eu du mal à rentrer dans la course au début car j'avais en plus un petit problème de suspensions, mais ensuite c'est allé bien. On travaillera là-dessus pour être au mieux dès demain. Je vais essayer de maintenir ce rythme sur les prochaines étapes. "

Marc Coma (2ème de l’étape moto) :

" Un premier jour sur le Dakar, ce n'est jamais facile. Ce qui est compliqué c'est de prendre et de maintenir tout de suite un rythme. J'ai donc roulé assez tranquillement et au fil de la journée j'ai retrouvé des sensations et le rythme. Au bout du compte je suis content car il est important de passer cette première journée sans aucun problème. Et c'est le cas. "

Paris Dakar 2014 : Réactions des pilotes auto et moto après l’étape 1

Cyril Despres (3ème de l’étape moto) :

"Une spéciale sinueuse, avec beaucoup de freinages et d'accélérations, 180km comme ça c'était bien assez pour se remettre dans le bain ! J'ai pris le temps de prendre mes marques, de me remettre dans mon rythme. C'est toujours compliqué la 1ère spéciale quand on vient de l'Europe, du froid, et que l'on se rejette dans le grand bain, donc je suis content d'avoir retrouvé de bonnes sensations. Au départ, il y avait quand même un peu d'émotion de me lancer vraiment dans cette nouvelle aventure... Ça a été une année pas facile, prendre la décision de passer chez Yamaha, puis préparer la moto, travailler avec toute l'équipe, donc quand le jour J arrive, c'est bon de se relancer dans la bagarre. "

Alain Duclos (4ème de l’étape moto) :

" Je suis vraiment très, très, content, car je me suis fait plaisir, ma Sherco fonctionne à la perfection et sur ce type de piste, c'est un vrai paisir car elle est super facile. Donc voilà: plaisir, vitesse et le résultat est à l'arrivée tant mieux ! En plus, il était important pour moi de bien se placer d'entrée pour partir dans le bon wagon sur les grosses étapes à venir. "

Paris Dakar 2014 : Réactions des pilotes auto et moto après l’étape 1

Carlos Souza (victorieux de l’étape auto) :

" On fait un bon résultat, mais ça a été très dur. Nous n'avons pas la climatisation dans la voiture et toutes les entrées d'air se sont bouchées. Et puis au km 50, la sortie d'air du turbo a cassé et tout l'air du moteur arrivait directement sur moi dans l'habitacle. Il devait faire plus de 70° et nous avions même du mal à respirer ! En fait, si j'ai roulé si vite, c'est que je voulais en finir avec cet enfer, mais j'ai bien cru qu'on ne pourrait pas aller jusqu'au bout. Au final, nous avons bien roulé sans erruers, et nous l'emportons. Je suis ravi pour la marque, mais c'est vraiment une victoire au mérite, car nous avons énormément souffert. "

Orlando Terranova (2ème de l’étape auto) :

" On fait un bon résultat, mais ça a été très dur. Nous n'avons pas la climatisation dans la voiture et toutes les entrées d'air se sont bouchées. Et puis au km 50, la sortie d'air du turbo a cassé et tout l'air du moteur arrivait directement sur moi dans l'habitacle. Il devait faire plus de 70° et nous avions même du mal à respirer ! En fait, si j'ai roulé si vite, c'est que je voulais en finir avec cet enfer, mais j'ai bien cru qu'on ne pourrait pas aller jusqu'au bout. Au final, nous avons bien roulé sans erreurs, et nous l'emportons. Je suis ravi pour la marque, mais c'est vraiment une victoire au mérite, car nous avons énormément souffert. "

Paris Dakar 2014 : Réactions des pilotes auto et moto après l’étape 1

Nasser Al-Attiyah (3ème de l’étape auto) :

" Une bonne journée pour nous, sur une belle spéciale, où nous n'avons pas pris trop de risques. Sur la fin, j'ai rattrapé Stéphane Peterhansel qui m'a laissé passer, et au final je pense que nous faisons un bon temps. Je suis content avec cette 1ere journée, et j'espère continuer sur ce rythme, même si j'ai encore pas mal de choses à apprendre sur le maniement de la voiture. D'ailleurs, je ne suis pas totalement satisfait de mon réglage de suspension qui ne convient pas parfaitement à mon style de pilotage. Mais ça reste une bonne journée, je suis content. "

Nani Roma (4ème de l’étape auto) :

" C'était super joli, une belle spéciale WRC, et on s'est bien amusé, pour commencer c'était parfait ! Bon ça aurait pu être mieux si Carlos Sainz m'avait laissé passer quand j'étais derrière lui. A l'arrivée, je lui ai dit que j'avais été derrière lui pendant les 60 derniers kilomètres et il m'a dit qu'il n'avait rien entendu et que je devais avoir un problème de sentinel. Mais je lui ai demandé s'il m'avait vu et il a répondu : "oui, 2 fois..." Alors, je ne comprends pas pourquoi il ne m'a pas laissé passer... Bon voilà, c'est comme ça, ça commence... Ce n'est pas très fair play, mais bon ça va, pas de problèmes pour moi. "

Paris Dakar 2014 : Réactions des pilotes auto et moto après l’étape 1

Carlos Sainz (5ème de l’étape auto) :

" Cette étape a demandé beaucoup de travail. Il a fallu s'employer. C'était très sinueux. C'était très lent aussi. C'est sans doute l'étape la plus lente que j'ai connue sur un Dakar. C'était vraiment très, très lent. Et c'est précisément tout ce que n'aime pas le buggy ! "

Robby Gordon (133ème de l’étape à 2h08 du leader) :

" Je ne sais pas ce qui s'est passé, on a roulé tranquille sur la route de liaison pour venir et tout allait bien, mais dès que nous avons attaqué la spéciale, nous avons souffert de Vapor lock, et on a dû s'arrêter. Et puis tous les autres liquides de la voiture ont commencé aussi à surchauffer, et on dû s'arrêter en tout au moins 5 ou 6 fois... > Et puis finalement, alors que nous étions encore arrêté le concurrent 390 nous a proposé de nous tracter jusqu'à la fin de la spéciale... Franchement, c'est étrange, je ne sais pas d'où ça vient, on va étudier ça au bivouac, mais ça fait mal au cœur, parce que c'est seulement le 1er jour de course et on prend déjà deux ou trois heures de retard... Ça craint ! A lire aussi : Paris Dakar 2014 : Vidéo de la chute de Joan Barreda. "

Paris Dakar 2014 : Réactions des pilotes auto et moto après l’étape 1 - photo
Paris Dakar 2014 : Réactions des pilotes auto et moto après l’étape 1 - photo
Paris Dakar 2014 : Réactions des pilotes auto et moto après l’étape 1 - photo