Parkour : Voyage vers Tchernobyl avec Hit the Road (vidéo)

Ecrit par

Après Paris et la tour Eiffel, le collectif Hit The Road revient dans une nouvelle vidéo pour une session parkour spectaculaire en Ukraine, à Kiev et Tchernobyl.

Direction l’Ukraine pour Hit The Road ! Le collectif de parkour français continue de nous en mettre plein la vue dans une nouvelle vidéo. Début novembre, le groupe publiait le film de son ascension de la tour Eiffel à Paris. Renversant et spectaculaire. Les quatre membres (Paul, Nicolas, Clément et Léo) avaient frappé un grand coup, en escaladant les trois étages de la Dame de Fer à mains nues. Cette fois, Hit The Road a décidé de se rendre à l’est de l’Europe, en Ukraine, l’été dernier, pour nous faire découvrir le pays avec un nouvel œil. Les membres du groupe ont choisi deux destinations : la capitale Kiev et la ville de Tchernobyl, frappée par une catastrophe nucléaire en 1986. Des touristes pas comme les autres qui passent des sous-terrains aux chemins de fer en passant par des buildings et des immeubles dans la capitale ukrainienne. Un véritable terrain de jeu pour la pratique du parkour à la différence de Tchernobyl. Une véritable ville fantôme où toute présence humaine est exclue, ce qui signifie qu’il faut se cacher pour accéder à la zone. Au final, le challenge a été relevé haut la main par les quatre membres de Hit The Road.

A l’issue du voyage, le collectif a beaucoup apprécié le trip, notamment la liberté et le coté underground découvert à Kiev, ainsi que le désert humain que représente Tchernobyl, comme l’explique Paul : "Kiev est une ville vraiment superbe. Tout s’est bien passé, nous n’avons eu aucun problème avec la police. L’ambiance, un peu ghetto, est parfaite pour la pratique du parkour. Concernant Tchernobyl, c’était plus compliqué. Vu que la zone est totalement contrôlée, aucune présence humaine n’est acceptée, ce qui fait que nous avons dû marcher de longues heures, près de 180 km en trois nuits, avant de pouvoir entrer dans la ville. Nous étions tellement fatigués que nous n’avons pas fait de parkour. Nous devions faire attention à tout. C’était une vraie expérience, heureusement qu’on était tous les quatre sinon ça aurait été dur de tenir psychologiquement avec la fatigue qui s’installe." Retrouvez la dernière vidéo parkour de Hit the Road sur meltyXtrem. A voir aussi : Hit The Road : "Le parkour permet de travailler tout le corps".