Pierre Colsenet : "Je vais vivre un rêve en 2016"

Ecrit par

Qualifié dans la catégorie élite en BMX race pour 2016, Pierre Colsenet s'apprête à vivre une prochaine saison de rêve. Il s'en explique sur meltyXtrem.

La dernière fois que meltyXtrem vous avait parlé de Pierre Colsenet, c'était pour vous faire part de son idée folle de mélanger le BMX et le parkour à l'occasion d'une session urbaine complètement décalée et novatrice. Cette fois, en cette fin d'année 2015, la rédaction a décidé de revenir sur la dernière compétition du jeune (17 ans) membre de la melty Talents House (MTH). À l'occasion de l'Indoor BMX disputé les 12 et 13 décembre à Saint-Etienne, Pierre Colsenet a ainsi clôturé son année 2015 et il en tire le bilan. S'il reste satisfait de ses performances et de sa progression, il sait qu'il peut encore mieux faire et se projette déjà sur 2016 et sa qualification dans la catégorie élite de la discipline. Un vrai virage qu'il aborde avec sérénité et ambition, l'esprit plus tranquille puisqu'il pourra bénéficier d'un cadre plus propice à son épanouissement personnel et professionnel. C'est encore lui qui en parle le mieux !

Pierre Colsenet : "Je vais vivre un rêve en 2016"

Le Trophée des Nations

"Cet événement est LE rendez-vous annuel en BMX Racing, chaque année, c'est de la pure folie parce que c'est un plateau avec les meilleurs pilotes français et européens. Mais c'est aussi et surtout l'ambiance qui règne sur la piste, un vrai show, et le Trophée des Nations est une course qui attire beaucoup de monde car c'est le titre prestigieux pour lequel les meilleurs pilotes se battent. Le vendredi, j'arrive sur les lieux, je vais à l'accueil chercher mon enveloppe avec ma plaque, et là grosse surprise, cette année les plaques du Trophée des Nations étaient principalement aux couleurs d'Agressive Bikes, mon sponsor italien. J'étais vraiment fier et tellement content ! Je m'empresse d'installer la plaque et d'aller dans le parc pilote pour déposer mes affaires et me changer. J'étais vraiment tout excité à l'idée de découvrir la piste."

"Sur les premiers tours de roue, la piste était agréable à rouler malgré quelques lignes bosselées. En indoor, les sensations sont différentes car la piste est très courte, très technique et rapide. Donc il faut être très vigilant et propre sur les passages, la moindre erreur peut coûter cher. Le samedi, après la cérémonie d'ouverture, viennent les manches qualificatives. Sur la première, je prends un bon départ, bien réactif et nerveux sur les passages de bosse, je termine premier. Je finis 5e et 4e sur les deux autres manches mais je me qualifie pour les 16es de finale, un objectif d'atteint puisque l'an dernier je n'ai pas pu y accéder. Là, je suis placé tout à l'extérieur de la piste, je prends un départ correct et me rabats dès que possible sur la gauche et finis 6e de cette course. Le Trophée des Nations s'arrête là pour moi mais je suis déjà très satisfait au niveau de la performance car j'ai vraiment beaucoup progressé par rapport à l'an dernier sur les départs et les choix de courses."

Pierre Colsenet : "Je vais vivre un rêve en 2016"

Le Challenge Junior

"Le dimanche, c'est le Challenge Junior qui s'enchaîne, la course de la veille s'est terminée très tard et le réveil est difficile. J'ai eu du mal à me concentrer, je finis 2e à la première manche, 3e et 1er sur les deux autres. Je me qualifie pour les 8es puis pour les quarts de finale. La pression monte de plus en plus car la finale est largement accessible. Seulement, ma concentration n'est pas assez suffisante... Je chute en 5e position sur le deuxième virage. L'aventure s'arrête là pour moi."

"Ce que je retiens de ce week-end, c'est la grosse ambiance, la première manche du Trophée des Nations où je me suis vraiment dépassé, ce qui m'a mis en confiance pour la suite du contest. Je n'avais pas participé à une compétition en race depuis juillet et je n'ai pu reprendre les entraînements qu'un mois avant Saint-Etienne en raison de mon adaptation à la fac. Pour une reprise c'est vraiment bien !"

Pierre Colsenet : "Je vais vivre un rêve en 2016"

Bilan de l'année 2015

"Cette compétition clôture donc cette saison BMX 2015. Une saison dure et épuisante, sans coach, sans piste, sans entraînement. Le mental a été primordial, ainsi que le soutien de mes proches, mes partenaires comme Agressive Bikes, sans qui je n'aurais pas pu continuer à pratiquer le BMX. Je me suis accroché, battu, car cette saison était importante, dès la première coupe de France à Saint-Etienne où j'ai su que c'était possible pour moi de passer élite. Je n'ai rien lâché, j'ai tenté le tout pour le tout sur chaque compétition, je me suis entraîné physiquement pour ne pas perdre le rythme. Je me situais largement en dessous de mes capacités mais c'est ce rythme qui m'a permis de tenir bon, de signer un podium en coupe de France, des quarts et des demi-finales. Et de finir dans les huit premiers Juniors 2, ce qui me permet pour 2016 de réaliser un rêve, celui de concourir en élite."

Pierre Colsenet : "Je vais vivre un rêve en 2016"

L'année 2016

"Cette compétition à Saint-Etienne est un avant-goût de ce qui m'attend l'an prochain. Sauf que je serai prêt, avec le soutien de mes partenaires, certainement de nouveaux, une piste, un club (Frontignan), un entraîneur et de nouvelles ambitions. L'histoire a commencé avec le n°44C fond de plaque jaune, que j'ai porté pendant 12 ans et je me suis battu pour passer Junior national. Puis le n°64 fond de plaque noir, et maintenant le n°498 fond de plaque blanche, la catégorie rêvée, la catégorie élite. Quand j'ai posé cette plaque sur mon vélo au retour de Saint-Etienne, c'était comme une délivrance, un instant dont je me souviendrai parce que c'est un rêve de gosse qui se réalise, un combat qui s'achève, une victoire personnelle et un nouveau départ !"