Pierre Colsenet : "L'an prochain, je deviendrai élite national en BMX" (vidéo)

Ecrit par

Le membre de la melty Talents House Pierre Colsenet fait le bilan de sa saison BMX pour meltyXtrem. L'occasion d'envisager ses ambitions pour la prochaine.

Vous vous souvenez de Pierre Colsenet ? meltyXtrem vous l'avait présenté il y a quelques jours. Ce rider BMX âgé de 18 ans vient d'intégrer la melty Talents House (MTH) et fait le bilan de sa saison. Une saison qui s'est clôturée avec les championnats de France de BMX Race les 3 et 4 juillet à Massy (Essonne). "Il y avait d'abord le Time Trial (course contre la montre, ndlr), explique Pierre. Ce qui permettait aux pilotes de se classer pour la course du lendemain. Pour ma part, j'ai raté mon départ : j'ai décliqué de ma pédale et le temps que je reclique, j'avais déjà perdu de précieuses secondes. Une fois reparti, je pédale tant bien que mal, essayant de rattraper le temps perdu mais je me classe 56e lors de mon passage avec un temps de 35 secondes. Sans avoir perdu de temps, j'aurais gagné facilement une trentaine de places."

Pierre Colsenet : "L'an prochain, je deviendrai élite national en BMX" (vidéo)
Pierre Colsenet : "L'an prochain, je deviendrai élite national en BMX" (vidéo)

Pas le temps de gamberger pour Pierre Colsenet, qui enchaine le lendemain. "Les trois manches qualificatives se passent très bien, je me classe deuxième, premier et troisième, détaille-t-il. Lorsque j'arrive en seizièmes, mon voisin de gauche fait un faux départ, je le suis, mais je me ressaisis vite, et me concentre à nouveau sur la course. Lorsque la grille s'abaisse, je m'élance dans mon premier coup de pédale et là, la crampe ! Celle qui calme très rapidement. Je prends donc un mauvais départ, mais je serre les dents jusqu'au premier virage. J'oublie la douleur et je pédale jusqu'au bout de la piste, je remonte à la cinquième position. À quelques centimètres de la qualification (les quatre premiers). La course s'arrête donc là pour moi."

Pierre analyse ainsi sa saison : "Sans entraînement, ni entraîneur, ni rien d'autre hormis mes sponsors, je m'en tire pas trop mal car l'an prochain, je deviendrai élite national (Elite 1), soit le top du top, la catégorie dont tout le monde rêve. Pour moi, c'était un objectif à atteindre et j'ai souffert pour y parvenir. Mais aujourd'hui, je me retrouve bachelier, avec mention assez bien et 13,38 de moyenne, Elite 1 l'an prochain. Je suis admis à la fac de sport de Montpellier pour un DEUST Staps ACSS." Et pendant l'été, pas question de s'arrêter pour Pierre. "Récemment, je suis allé au skatepark pour me détendre et j'ai rencontré une petite bande d'acrobates, adeptes du parkour. L'un d'eux m'avait vu sauter par-dessus ma copine et un autre de mes amis. Il a été impressionné et m'a montré ce qu'il savait faire."

Pierre Colsenet : "L'an prochain, je deviendrai élite national en BMX" (vidéo)
Pierre Colsenet : "L'an prochain, je deviendrai élite national en BMX" (vidéo)

Et c'est comme ça que Pierre Colsenet a eu l'idée de se lancer dans un nouveau défi. "Nous avons créé un concept unique, on a mixé nos deux disciplines, le BMX et le parkour, cela donne un mélange explosif de deux sports urbains. Nous organisons un petit événement dimanche (le 19 juillet), à Niort pour faire découvrir aux gens notre découverte. Nous allons tenter une première mondiale, non officielle, un 360 en BMX par-dessus quelqu'un qui réalise un backflip en parkour." Le rendez-vous est pris ! À lire aussi : Pierre Colsenet : "Le BMX me permet de repousser mes limites" (vidéo).