Pikes Peak 2015 : La course de côte de légende en mode électrique ce week-end !

Ecrit par

Pikes Peak se court ce 28 juin 2015 aux Etats-Unis dans le Colorado. Après Sébastien Loeb en 2013 et Romain Dumas en 2014, quel sera le pilote à remporter cette course de côte de légende. Probablement un de ceux qui piloteront une électrique…

Deux ans après la victoire et le record de Sébastien Loeb avec la 208 T16 Pikes Peak, l’édition 2015 de la plus célèbre course de côte du monde repart pour un tour. Ce week-end, 73 voitures et 65 motos vont affronter la légende. Pikes Peak, c’est déjà une histoire américaine qui remonte à 1916 pour la première édition de la Pikes Peak International Hill Climb organisée alors par l’hôtelier Spencer Penrose qui avait fait construire la route (pour 500 000 dollars) et qui cherchait à faire connaître l’endroit pour développer son business. Progressivement, Pikes Peak s’est fait une place à côté des 500 Miles d’Indianapolis comme une référence en matière de sport automobile de l’autre côté de l’Atlantique. Le tracé est un sommet de pilotage. Long de 19,93 km, il propose 156 virages qu’il faut savoir négocier à une altitude pas forcément évidente pour les moteurs (ces derniers perdent 30 % de leur puissance quand ils sont au sommet). Les concurrents partent de 2 865 mètres d'altitude et terminent la course 1 440 mètres plus haut. Si ce tracé a depuis toujours été asphalté sur une seule partie de la course, c’est désormais l’entière montée qui se fait sur une route bitumée (depuis 2012). Les records sont donc logiquement tombés depuis et l’arrivée d’un constructeur de l’envergure de Peugeot accompagné de Sébastien Loeb a placé la barre très haut pour les années à venir.

En 2013 avec la 208 T16 Pikes Peak (rapport poids/puissance de 1 ch/kg, soit 875 ch pour 875 kg et propulsé par un énorme V6 biturbo de 3,2 L), Sébastien Loeb avait alors explosé le temps de référence et collé presque une minute à son plus proche poursuivant Rhys Millen. Les 8'13"878 de Loeb semblent donc pour le moment inaccessibles. Romain Dumas ne s’étant approché l’an dernier qu’à 52 secondes du temps du nonuple champion du monde WRC. Cette année, il faudra probablement regarder du côté des véhicules électriques pour trouver le vainqueur toutes catégories, d’autant que le prototype Honda LM P2 HPD ARX-04b qui était un sérieux concurrent a finalement renoncé cette semaine. " Nous avons pris cette décision après avoir rencontré une série de soucis mécaniques qui ne peuvent être résolus sur place ", expliquait le DG de Honda Performance Development, Art St Cyr. Résultat, les électriques devraient jouer des coudes pour devenir la première voiture de ce type à signer le meilleur temps (cette option étant d’ailleurs judicieuse car l’électrique n’est évidemment pas affecté par l’altitude contrairement à un moteur classique).

Rhys Millen sera d’ailleurs au départ avec une PP03 de la société lettone Eo. D’une puissance de plus d'un mégawatt, cette dernière tentera de passer sous les neufs minutes avec des pointes à 206 km/h. Honda sera aussi de la partie en électrique avec un prototype CRZ qui sera piloté par Tetsuya Yamano. Un autre Japonais Nobuhiro Tajima sera également un prétendant à la victoire avec la Tajima Rimac E-Runner Concept_One (1 475 ch.). Outre la catégorie Unlimited (véhicules sans limite de puissance ou de conception), la bataille fera rage en Open Wheel (monoplaces et buggys), en Time Attack (véhicules de production à deux ou quatre roues motrices), en Vintage (véhicules historiques apparus avant 1990) ou chez les motos, quads et side-cars. Le départ de la course sera donné à 16h dimanche (heure française). A lire aussi : Pikes Peak 2014 : Résultats, Romain Dumas vainqueur (vidéo).

Liste des engagés en autos

.

Le tracé