Quiksilver Pro Gold Coast 2016 : Filipe Toledo favori, et plus si affinités ? (vidéo)

Ecrit par

Vainqueur l'an dernier, Filipe Toledo sera le grand favori du Quiksilver Pro Gold Coast 2016, l'épreuve d'ouverture du World Tour, à partir du 10 mars. Mais peut-il viser plus haut et accrocher cette saison son premier titre mondial ?

En 2015, Filipe Toledo avait écrasé le Quiksilver Pro Gold Coast de toute sa classe en n'obtenant pas une note inférieure à 16,47/20 à partir du round 2. Le Brésilien avait même flirté avec la perfection en finale face à Julian Wilson (19,60/20). Résultat, une première victoire en carrière, le lycra jaune de leader du World Tour et une saison parfaitement lancée qui l'emmènera finalement à la quatrième place mondiale en fin d'année. Egalement vainqueur à Rio de Janeiro et au Portugal, le jeune Auriverde a prouvé tout au long de l'année qu'en termes de tricks aériens, il était quasiment sans égal. Si bien qu'à une dizaine de jours de la reprise de la saison, le 10 mars prochain sur le Quiksilver Pro Gold Coast 2016, Filipe Toledo fait figure de grand favori. S'il venait à s'imposer, ce serait donc loin d'être une surprise. Mais ce n'est pas en Australie que se trouve son grand défi cette saison. Là où le Brésilien va devoir faire ses preuves, c'est à Teahupoo, à Pipeline et sur le Fiji Pro. Trois épreuves de grosses vagues qui lui ont coûté extrêmement cher en 2015 dans la course au titre.

Quiksilver Pro Gold Coast 2016 : Filipe Toledo favori, et plus si affinités ? (vidéo)

La saison dernière sur ces trois étapes, il n'a dépassé le round 3 qu'à une reprise, sur le Billabong Pro Tahiti. Et paradoxalement, c'est peut-être justement là que ses difficultés ont été les plus évidentes. Opposé à son compatriote Italo Ferreira au round 5, Filipe Toledo tenait une occasion en or de frapper un grand coup au classement général puisque ses principaux rivaux, Adriano de Souza et Mick Fanning, avaient été éliminés au round 3. Résultat, visiblement pas du tout à l'aise dans les grosses conditions de Teahupoo, il ne se lèvera pas une seule fois sur sa planche et scorera un incompréhensible 0/20. Pas gênant pour lutter pour le titre jusqu'à la dernière étape l'année dernière puisque ses rivaux avaient, comme lui, fait preuve d'inconstance tout au long de la saison. Le problème pour Filipe Toledo s'il ne s'améliore pas dans les grosses conditions, c'est que cette année, l'histoire risque fort d'être bien différente.

Quiksilver Pro Gold Coast 2016 : Filipe Toledo favori, et plus si affinités ? (vidéo)

Pourquoi bien différente ? Deux raisons : La première s'appelle Gabriel Medina, la deuxième John John Florence. Perturbé durant la première partie de saison 2015 par la conquête quelques mois plus tôt de son premier titre de champion du monde, le premier dans l'histoire du surf brésilien, Gabriel Medina a prouvé sur la deuxième partie de saison qu'il était un candidat sérieux à la victoire sur tous les spots du monde. Quasiment inarrêtable, il est même passé tout près de réaliser le plus grand come-back de l'histoire du surf. Embêté par des blessures tout au long de la saison, John John Florence sera lui aussi revanchard en 2016. Et sa victoire il y a quelques jours sur le Quiksilver in Memory of Eddie Aikau a prouvé qu'il était de retour au top de sa forme. Bref, si Filipe Toledo ne s'améliore pas dans les grosses vagues, Gabriel Medina et John John Florence lui sont clairement supérieurs. Et il ne devrait pas pouvoir prétendre à la couronne mondiale.