Rallye de Monte-Carlo 2015 : ''Stéphane Lefebvre a un talent naturel'' selon son copilote

Ecrit par

Stéphane Lefebvre a entamé la saison 2015 dans la cour des grands en WRC 2. Le Nordiste a mené de bout en bout le Rallye de Monte-Carlo et a par la même occasion impressionné son nouveau copilote Stéphane Prévot.

Le Rallye de Monte-Carlo, première manche de la saison WRC 2015 s'est déroulé du 22 au 25 janvier. Alors que le team Volkswagen signait le triplé, Stéphane Lefebvre dominait de long en large le classement WRC 2. Au volant d’une Citroën DS3 R5, le jeune nordiste de 22 ans montrait des qualités hors du commun qui ont touché son nouveau copilote, Stéphane Prévot. Le Belge, qui dans le passé assistait de grands champions comme François Duval ou Chris Atkinson, se dit impressionné par le potentiel et le talent de son pilote : '' Je lui reconnais un talent naturel, comme François Duval. Il n’est peut-être pas encore au même niveau mais il a cette faculté de sauter dans n’importe quelle voiture et de signer des temps immédiatement. Il a aussi l’intelligence d’Atkinson. Quelques pilotes avec lesquels j’ai roulé pensaient '' je suis capable de rouler comme ça et ça suffit '' mais Stéphane en veut plus. Il sait et il comprend qu’il doit s’améliorer. C’est ce qui me rend optimiste ''.

Rallye de Monte-Carlo 2015 : ''Stéphane Lefebvre a un talent naturel'' selon son copilote - photo
Rallye de Monte-Carlo 2015 : ''Stéphane Lefebvre a un talent naturel'' selon son copilote - photo
Rallye de Monte-Carlo 2015 : ''Stéphane Lefebvre a un talent naturel'' selon son copilote - photo

Stéphane Prévot affirme également qu’avec un peu d’expérience et des notes plus précises, Stéphane Lefebvre pourrait un jour devenir champion du monde : '' C’est vrai que c’est encore trop tôt pour le dire car il a encore trop peu d’expérience de la terre, mais sur asphalte, il est au rendez-vous ''. Les deux compères tenteront de réitérer l’exploit lors du Rallye de Suède, du 12 au 15 février. À lire aussi : Rallye de Monte-Carlo 2015, Sébastien Loeb, ''mon plaisir en rallye n’a pas changé’’.

Source : WRC