Red Bull BC One 2014 : Paris en feu pour le championnat du monde de breakdance (vidéo)

Ecrit par

La grande finale mondiale du Red Bull BC One 2014 a vu la victoire du Néerlandais Menno dans l’enceinte de la Grande Halle de la Villette pleine à craquer. Du spectacle et du suspense à tous les étages pour la finale, organisée pour la deuxième fois à Paris. Reportage.

C’est à 20h30 que le show démarre. Après un petit film de présentation sur les 16 B-boys présents et un show d’Aktual Force, le speaker de la soirée fait son apparition, qui n’est autre que JoeyStarr. Figure emblématique de la scène rap française avec le groupe Suprême NTM, le rappeur met tout de suite l’ambiance grâce à son célèbre "Du bruit". Le public est déjà dans l’ambiance. L’arrivée des 16 b-boys sur scène fait encore un peu plus monter la température, surtout quand apparaissent les trois Français sur scène, Lilou, Mounir et Tonio. Tout est enfin prêt. La compétition peut enfin commencer.

Thesis puis Menno se qualifient lors des deux premières battles. Un des événements de la soirée est l’entrée en lice du vainqueur du BC One 2013, le Coréen Hong 10. Il affronte un Américain, Victor. Pourtant, malgré un battle maîtrisé, le Coréen est éliminé. Enorme stupéfaction dans l’enceinte de la Grande Halle de la Villette. Le Lyonnais, Lilou, vainqueur à deux reprises du Red Bull BC One 2014, fait son apparition contre le Russe Alcolil. Le tricolore donne tout d’emblée, avec des footsteps parfaits. Mais finalement, la technique du Russe est privilégiée. Le public ne semble pas du même avis que le jury, qui se met à siffler et à jeter des cannettes sur la scène. Un Français en cache un autre. C’est Mounir qui fait son entrée, opposé à Gravity. Les deux B-boys se lancent des regards meurtriers. Aucun des deux ne veut commencer. L’Américain débute. Le Français, très concentré, prend le relais. Deux passages réussis pour le Français mais pas à la hauteur de Gravity. Encore une fois, le public n’hésite pas à siffler la décision du jury. Déjà deux Français éliminés. Après que le Russe Cheerito et le Japonais Taisuke remportent leur battle, le troisième et dernier Français Tonio fait son apparition. Il est opposé au Coréen Wing. Alors que le public n'avais pas apprécié la décision des juges pour les deux premiers Français, cet battle ne laisse pas de doute : Wing était le plus fort. Déjà plus de Français en lice et le vainqueur de l’an dernier éliminé, la soirée est riche en rebondissements.

Red Bull BC One 2014 : Paris en feu pour le championnat du monde de breakdance (vidéo)

La compétition continue. Après que Menno, Alcolil et Cheerito se qualifient, le dernier quart de finale offre beaucoup d’intensité. Une lutte acharnée qui voit finalement le Japonais Taisuke l’emporter. Place au spectacle de nouveau avec le crew français Wanted Posse, qui propose un show incroyable. Considéré comme l’un des meilleurs groupes de breakdance du monde, les danseurs ont l’habitude de ces grands rendez-vous et sortent de scène sous les acclamations du public. Les demi-finales offrent de très beaux footsteps, dans des styles différents. Le Néerlandais Menno remporte la première demi tandis que Taisuke s’adjuge la deuxième demi.

Red Bull BC One 2014 : Paris en feu pour le championnat du monde de breakdance (vidéo)

.

Red Bull BC One 2014 : Paris en feu pour le championnat du monde de breakdance (vidéo)

Le groupe mythique de rap américain des années 90, Lords of Underground, viennent sur scène interpréter quelques morceaux célèbres de leur répertoire dont le fameux "Chief Rocka". Une partie du public danse, les mains se lèvent. Mission réussie pour les deux MC’s.. Le moment tant attendu est arrivé. La grande finale du Red Bull BC One 2014 peut commencer, opposant le Néerlandais Menno au Japonais Taisuke. Une véritable opposition de style avec Menno, qui offre des phases au sol de toute beauté alors que Taisuke mise plus sur le spectaculaire avec des phases aériennes impressionnantes. Une finale qui se joue au meilleur des cinq passages. Menno remporte facilement le premier passage puis enchaîne sur un deuxième passage réussi. Le troisième se montre plus indécis, avec le Japonais qui tente le tout pour le tout pour recoller au score. Mais rien n’y fait. Menno remporte la finale 3-0 et devient champion du monde de breakdance dans une finale à surprises. Pluie de cotillons et ceinture au cou, le Néerlandais s’offre une première victoire lors du Red Bull BC One 2014. Plus de deux heures de breakdance de haut niveau qui montre une nouvelle fois que le Red Bull BC One est l’une des compétitions les plus relevées du monde. A lire aussi : Red Bull BC One 2014 : Interview exclusive de Menno, vainqueur 2014.

Red Bull BC One 2014 : Paris en feu pour le championnat du monde de breakdance (vidéo)

.

Red Bull BC One 2014 : Paris en feu pour le championnat du monde de breakdance (vidéo)