Red Bull Rampage 2015 : Victoire de Kurt Sorge, résultats et vidéos de la finale !

Ecrit par

Kurte Sorge a remporté le Red Bull Rampage 2015, qui n'a pas pu aller à son terme ce vendredi soir à cause du vent. Le Canadien remporte la compétition pour la deuxième fois après 2012. Côté français, Antoine Bizet a fait le show, mais s'est crashé. Vidéos et résultats de cette édition 2015.

Le podium 2015 : Très difficile de parler "résultats" sur un Rampage. Les juges ont leur propre opinion, les spectateurs en ont une également, et les deux sont rarement les mêmes… Cette année, c’est donc Kurt Sorge qui repart avec les lauriers (voir son run en vidéo ci-dessous). Le Canadien signe une deuxième victoire dans l'Utah après son triomphe en 2012 (devant Antoine Bizet à l'époque). Derrière, les scores sont très serrés. L'Espagnol Andre Lacondeguy qui comptait bien faire le doublé après sa victoire l'année dernière s'est approché à moins d'un point du Canadien. Comme de nombreux riders, Lacondeguy comptait probablement sur son deuxième run pour lâcher les chevaux, mais le vent en a décidé autrement (lire ci-dessous). Graham Agassiz confirme la domination des Canadiens sur cette épreuve (ils sont quatre dans les sept premiers) en prenant la troisième place alors qu'on notera la belle cinquième place du Belge Thomas Genon qui remporte d'ailleurs le classement du FMB World Tour. Le préféré du public nord-américain Brandon Semenuk accroche lui la quatrième place. La polyvalence et le talent du vainqueur du Red Bull Joyride 2015 sont toujours aussi dingues...

L’intrus : Le vent…

Comme en 2013 sur une édition remportée par Kyle Strait, le vent a malheureusement largement animé cette édition 2015 du Rampage. On le savait, la finale avait été avancée à ce vendredi pour éviter les mauvaises conditions climatiques prévues samedi dans l’Utah. Mais le vent se sera tout de même rappelé aux organisateurs en interrompant l’événement pendant plus d'une heure lors des deuxièmes runs. Au sommet des lignes, les riders attendaient patiemment le signal leur permettant enfin de partir sur leur run. Les drapeaux s’agitaient et finissaient par se calmer vers 22h (heure française) pour permettre à Darren Berrecloth de partir pour un run noté 84,75. " Le vent peut vraiment détruire ta confiance expliquait le Canadien arrivé en bas. Tu sais la figure que tu vas envoyer, mais tu peux très rapidement douter si tu sais que le vent est fort. C’est vraiment tendu quand on le sent autant que ça… " Tellement tendu que la décision tombait rapidement d'attendre 30 minutes de plus avant de faire un nouveau point sur la possibilité de relancer la compétition. Mais cette dernière était finalement arrêtée là, faute de pouvoir faire repartir les riders dans de bonnes conditions... Frustrant, mais il faut s'y faire. Le Rampage est étroitement lié aux montagnes ocres de l'Utah et on imagine mal les organisateurs changer de spot dans les années à venir pour éviter ces contre-temps de dernière minute. Enfin, au rayon des intrus de ce Rampage 2015, on aura aussi vu la fiancée de Kyle Norbraten être demandée en mariage par son boyfriend de rider, qui venait de terminer son run. Rassurez-vous, elle a dit oui (voir tweet ci-dessous).

Red Bull Rampage 2015 : Victoire de Kurt Sorge, résultats et vidéos de la finale !

Les Français : Bizet fait le show, PEF et Métailler assurent

Depuis le forfait de Yannick Granieri sur blessure (cheville en vrac sur le saut YT à l’entraînement), le clan tricolore devait compter sur Antoine Bizet, Pierre-Edouard Ferry et Rémy Métailler pour défendre les couleurs françaises sur ce Rampage 2015 (Louis Reboul n’ayant pas passé le cut des qualifications). Et c’est peu dire qu’on regrettera cette réception manquée de peu d’Antoine Bizet sur un double backflip pourtant monstrueux. Comme à son habitude, le Versaillais avait envoyé du très lourd sur son premier run en signant notamment le seul frontflip de cette finale et un backflip non moins sublime au-dessus du canyon (voir vidéo ci-dessous). Mais cette réception coûtait finalement cher au Français, qui partait pour l’hôpital, avec un bras cassé et un Rampage 2015 à oublier. Ce n’était pourtant pas faute d’avoir voulu faire le spectacle. Du côté de Rémy Métailler (11e), la vitesse était au rendez-vous pour le rider Commencal malgré " un vent bien présent au sommet " comme il l’expliquait au micro de Red Bull TV à la fin de son premier run. Rémy aura réussi deux runs très propres à l’image également de Pierre-Edouard Ferry (12e), qui améliorait de son côté sa note sur son deuxième passage avec un score final de 81,75. Pas de top 5 pour les Français cette année, mais avec un Granieri out et un Bizet aux urgences, le clan tricolore n’avait pas toutes les cartes en main.

Red Bull Rampage 2015 : Victoire de Kurt Sorge, résultats et vidéos de la finale !

Le meilleur des premiers runs à 96,50 signé Kurt Sorge

Le backflip d'Antoine Bizet au-dessus du canyon !

Enorme 360 de Cam Zink

Le premier run de Brett Rheeder

Le run de Brandon Semenuk, noté 94.

Le premier run de Graham Agassiz à 94,75

Le run de Sam Reynolds

Enorme no hands de Rémy Metailler

Super super man extended #rampage @redbull @redbulltv @redbullbike http://redbull.com/rampage #crosscall

Une photo publiée par cedricgracia (@cedricgracia) le