Red Bull X-Fighters : Interview exclue de Maxime Martin, commentateur sur MCS Extrême

Ecrit par

Alors que la Français Tom Pagès pourrait remporter cette année le Red Bull X-Fighters, épreuve reine du motocross freestyle, nous avons interviewé Maxime Martin qui commente la discipline sur MCS Extrême avant l’étape madrilène le 19 juillet prochain.

Maxime, peux-tu nous expliquer ce que sont les Red Bull X-Fighters ?

C’est un championnat de motocross freestyle qui représente le meilleur niveau mondial avec les meilleurs parks, les 12 meilleurs riders au monde, et des spots toujours insolites sur des sauts de 23 mètres de long et de 10 à 15 mètres de hauteur. On peut autant être au pied de la Burj Al Arab à Dubaï que dans les arènes de Madrid là où tout a commencé, ou à Pretoria pour la finale en Afrique du Sud. Au Japon, l’épreuve se déroule devant le grand palais d’Osaka (regardez d’ailleurs la vidéo highlightsde cette épreuve lors des Red Bull X-Fighters). Aux Etats-Unis, elle a lieu dans le plus gros park du monde à Glen Helen. Les six étapes au programme sont diffusées en direct sur MCS Extrême. Les X-Fighters, c’est un world tour qui existe en parallèle du championnat du monde qui se déroule majoritairement en Europe. Mais il n’y a pas de concurrence entre les deux épreuves. Les riders vont de l’un à l’autre sans problème.

Tu commentes les Red Bull X-Fighters sur MCS Extrême avec un parcours de riders et de journaliste ?

Oui, j’ai un passé de rider et j’ai fait enparallèle mes étude de journalisme. Aujourd’hui, j’allie ma passion à mon métier. C’est évidemment plus facile de parler d’un sport que tu as pratiqué. Je connais la plupart des riders qui participent au Red Bull X Fighters. Mais même si le sport extrême concentre des gens très passionnés, il faut savoir s’ouvrir pour faire aimer notre sport au grand public. Il faut à la fois être technique pour décrire les figures et vulgariser au maximum pour que le spectateur qui s’y connait un peu moins comprenne de quoi il s’agit. Par exemple, quand un mec fait un Superman sidgrab, il faut savoir décrypter cette figure. C’est en expliquant clairement les choses que l’on peut fidéliser les téléspectateurs.

Cette année, le champion des Red Bull X-Fighters pourrait être français ?

Tom Pagès, c’est l’homme fort du moment. Il innove dans la discipline, il l’a fait avancer. Chaque année, on se demande où va s’arrêter le freestyle et il y a toujours un rider pour pousser un peu plus loin la discipline. Aujourd’hui, c’est Tom, il est français et arrive avec un nouveau style. L’an dernier, il est arrivé avec de nouvelles figures comme le volt où tu fais un 360 au-dessus de ta moto, ou le spécial flip où c’est lui qui fait un backflip au-dessus de sa moto ou encore le flair que les riders BMX ont l’habitude de réaliser. Ça pousse les autres. Et surtout, ça paye car il est en tête du championnat et il a pris une grosse option sur le titre. Il donne une belle image à la discipline. Mais il ne faut pas croire qu’ils ont la vie tranquille. Pour parvenir à un tel niveau, c’est surtout des heures d’entrainement. Pour sortir son flair, sa dernière figure, Tom Pagès a eu besoin d’un an de préparation dans son bac à mousse pour parvenir à le replaquer aussi bien sur chaque événement. Tom est un des pilotes qui travaille le plus. Il bosse chaque jour sur son parc avec son frère. Il fait également du sport en salle, du BMX, du VTT, du trampoline pour apprendre les figures et il retourne ensuite rider en fin d’aprèm. Ce sont de vrais professionnels.

La prochaine étape a lieu à Madrid et il pourrait être sacré là-bas.

Oui, le titre est possible en Espagne, si les autres font des mauvais résultats. Pourtant, je ne pense pas que cela se jouera là-bas. Mais ce serait plutôt bien qu’il l’emporte à Madrid car c’est l’étape incontournable de l’année. C’est la seule étape qui reste chaque année au calendrier. C’est aussi le public le plus chaud dans les Arènes de Las Ventas. Les fans sont très proches des riders, c’est une ambiance qui pousse les pilotes à en faire plus. Et c’est aussi la seule étape européenne. Donc c’est encore plus important pour des pilotes comme Tom Pagès qui ont des amis et la famille qui fait le déplacement depuis la France.

Plus d'actu sur Red Bull X-Fighters 2013Red Bull X-Fighters : Vidéo grand format FMX à Dubaï !Red Bull X-Fighters : Vidéo best-of à Dubaï !Red Bull X-Fighters 2013 : Thomas Pagès, le pilote de motocross français prend les rênes !Red Bull X-Fighters 2013 : Taka Higashino vainqueur à Osaka, Tom Pagès renforce son avance !

A noter que MCS Extrême (Numéricâble et Canal Sat) proposera une semaine "spéciale mécaniqueK" du 13 au 20 juillet. Car outre les Red Bull X-Fighters à Madrid le 19 en direct à 20h30, la chaine diffusera également la coupe du monde de Speedway également en live les 13, 15, 18 et 20 sur les anneaux de Pologne, Grande Bretagne et République Tchèque.

Red Bull X-Fighters : Interview exclue de Maxime Martin, commentateur sur MCS Extrême - photo
Red Bull X-Fighters : Interview exclue de Maxime Martin, commentateur sur MCS Extrême - photo
Red Bull X-Fighters : Interview exclue de Maxime Martin, commentateur sur MCS Extrême - photo
Red Bull X-Fighters : Interview exclue de Maxime Martin, commentateur sur MCS Extrême - photo
Red Bull X-Fighters : Interview exclue de Maxime Martin, commentateur sur MCS Extrême - photo