Retrouvée vivante miraculeusement après 36 heures de dérive en SUP

Ecrit par

Clémence Lapeyre a été retrouvée en pleine mer après avoir dérivé pendant 36 heures sur sa planche de stand-up paddle. Partie dimanche soir de Morsalines dans la Manche, la jeune femme a été récupérée par un bateau à 15h hier, au large de Fécamp.

Un vrai miracle. Dimanche soir à Morsalines près de Saint-Vaast-la-Hougue, Clémence Lapeyre (24 ans) décide de partir en mer pour une petite session stand-up paddle au clair de lune. Mais la jeune femme finit rapidement par dériver au large au point de devoir passer la nuit sur sa planche sans être parvenue à revenir sur la berge. Sur terre, la famille n'a donné l’alerte que le lundi en début d’après-midi. Des recherches sont rapidement lancés par les gendarmes à terre avant que ceux-ci ne les lancent également en mer avec le déploiement d’un important dispositif de secours par le le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Jobourg. Un hélicoptère de la Marine nationale est aussi mobilisé ainsi qu’un semi-rigie de la SNSM de Saint-Vaast-la-Hougue. Sans résultat, les opérations avaient été stoppées lundi soir sur décision de la préfecture maritime.

Plus d'actu sur Stand up paddleThe Wedge : Session surf, bodyboard et stand up paddle en Californie (vidéo)Vidéo d'un surfeur en stand up paddle au-dessus d'un requinBillabong Pro Tahiti 2014 : Kevin Bourez blessé grièvement, Taumata Puhetini vainqueur des trials (vidéo)Surf Spirit : L'amitié, un trait d’union entre les surfeurs (vidéo)

Retrouvée vivante miraculeusement après 36 heures de dérive en SUP

Ce mardi, alors qu’une photo de la jeune femme avait été diffusée et un appel à témoin lancé, elle est finalement retrouvée vers 15h20 hier par une vedette luxembourgeoise comme l’expliquait a préfecture maritime de Cherbourg dans un communiqué : " Aujourd’hui, mardi 12 août 2014, vers 15h20, la vedette luxembourgeoise « Chryves » naviguant à une vingtaine de milles à l'ouest d'Antifer a signalé au CROSS Jobourg avoir repéré et recueilli une personne accrochée à son « paddle ». Vérification faite, il s'agissait bien de la jeune femme disparue depuis dimanche. Fortement déshydratée, et son état médical ne permettant pas un hélitreuillage, le CROSS Jobourg a demandé à la vedette de faire route vers Fécamp, port le plus proche. La rescapée a été prise en charge peu avant 18H00 au port de Fécamp et évacuée par un VSAV des pompiers vers le centre hospitalier de Fécamp. " Selon la SNSM, la jeune femme a affronté pendant ces 36 heures des vagues de quatre mètres et des vents de 40 nœuds. Clémence habitait à Paris et était venue passer les vacances chez son oncle. Elle sera entendue rapidement par les enquêteurs dans les jours qui viennent. A lire aussi : Vidéo replay France 2 : Papis surfeurs à Biarritz.

Retrouvée vivante miraculeusement après 36 heures de dérive en SUP - photo
Retrouvée vivante miraculeusement après 36 heures de dérive en SUP - photo