Roxy Pro Gold Coast 2016 : Courtney Conlogue, objectif championne du monde (vidéo)

Ecrit par

Passée à deux doigts du titre mondial en 2015, Courtney Conlogue attaquera la saison 2016 avec le couteau entre les dents. Son seul objectif : décrocher son premier titre de championne du monde en fin d'année.

Si Carissa Moore est devenue championne du monde en 2015, c'est évidemment grâce à son talent et à ses performances, mais c'est aussi grâce à la grosse craquante de Courtney Conlogue. Impériale tout au long de la saison, l'Américaine semblait en effet filer tout droit vers son premier titre de championne du monde après sa troisième victoire de la saison sur le Cascais Women's Pro. À deux épreuves du terme de la saison, la jeune femme était alors en tête du classement général et rien ne semblait pouvoir venir enrayer la machine. Sur les huit premières compétitions de l'année, jamais elle n'avait manqué le rendez-vous des quarts de finale, au contraire de sa rivale hawaïenne, défaite par deux fois au round 4. Mais voilà, sur le Roxy Pro France 2015 et le Target Maui Pro 2015, Courtney Conlogue a craqué. Battue respectivement par Tyler Wright et Coco Ho, à chaque fois au round 4, l'Américaine a vu Carissa Moore lui chiper un titre mondial qui lui tendait les bras.

Roxy Pro Gold Coast 2016 : Courtney Conlogue, objectif championne du monde (vidéo)

Un retournement de situation qui a forcément dû être difficile à avaler mais qui ne doit certainement pas faire oublier que Courtney Conlogue a désormais un nouveau statut sur le World Tour, celui d'une championne du monde en puissance. En l'absence de Stephanie Gilmore, longtemps blessée, l'Américaine a en effet été la seule à tenir tête à Carissa Moore. Habituées aux podiums, Sally Fitzgibbons et Tyler Wright ont dû se contenter des restes en 2015. Et c'est loin d'être anodin. Si elle avait déjà prouvé au cours des saisons précédentes qu'elle était capable de gagner sur le World Tour, Courtney Conlogue n'avait jamais, jusque-là, bataillé pour le titre mondial. Son manque d'expérience à ce niveau lui a finalement coûté cher en fin de saison. Mais l'expérience justement, elle l'a acquise. Et rien ne dit qu'elle commettra les mêmes erreurs cette saison si elle venait à se retrouver dans la même situation. Seul problème, l'adversité risque d'être encore plus forte cette année avec le retour attendu de Stephanie Gilmore, des Sally Fitzgibbons et Tyler Wright revanchardes ou encore une Bianca Buitendag, une Johanne Defay et une Tatiana Weston-Webb en perpétuels progrès. Le Roxy Pro Gold Coast 2016, qui débutera le 10 mars prochain, devrait être une première indication de ce que sera la hiérarchie du surf féminin cette année. À lire également : Quiksilver Pro Gold Coast 2016 : Mick Fanning déclare forfait pour une partie de la saison !