Roxy Pro Gold Coast 2016 : Sally Fitzgibbons rêve de titre mondial (vidéo)

Ecrit par

Comme toutes les meilleures surfeuses du monde, Sally Fitzgibbons entamera sa saison le 10 mars prochain sur le Roxy Pro Gold Coast 2016. Avec un seul objectif en tête : conquérir ce titre mondial qui lui échappe depuis tant d'années.

À son arrivée sur le World Tour en 2009, Sally Fitzgibbons était promise à un brillant avenir. Résultat, après sept saisons passées dans l'élite du surf mondial, l'Australienne n'a jamais terminé au-delà de la quatrième place à la fin de l'année. Mais elle n'a pas non plus remporté le moindre titre mondial. La faute avant tout à sa compatriote Stephanie Gilmore, sextuple championne du monde et dont elle a été la dauphine à deux reprises. Mais pas seulement. Car oui, Sally Fitzgibbons aurait pu décrocher un titre mondial en 2014 quand, à la surprise générale, Gilmore était éjectée du Target Maui Pro 2014, la dernière étape de la saison, en quarts de finale. L'Australienne pouvait alors enfin entrer dans l'histoire du surf en remportant son premier titre. Mais devant l'enjeu elle s'écroulait littéralement et cédait au même stade que sa rivale quelques minutes plus tard. Une énorme déception évidemment, une confirmation pour certains que Sally Fitzgibbons n'a pas ce qu'il faut pour devenir championne du monde, mais surtout un énorme coup au moral dont certaines auraient pu ne jamais se relever. Mais ce serait mal connaître la petite Australienne.

Roxy Pro Gold Coast 2016 : Sally Fitzgibbons rêve de titre mondial (vidéo)

De l'avis général sur le World Tour, Sally Fitzgibbons est la compétitrice la plus féroce du circuit. Malgré sept premières saisons dans l'élite ponctuées d'occasions manquées, l'Australienne ne perd pas espoir. Si elle n'a pas pu se mêler à la lutte pour le titre entre Carissa Moore et Courtney Conlogue en 2015, elle a tout de même prouvé qu'elle était toujours là, parmi les meilleures, en s'imposant sur le Fiji Pro 2015 et en atteignant deux autres finales. Interrogée ce week-end par le Daily Telegraph, un quotidien australien, Sally Fitzgibbons en a d'ailleurs profité pour envoyer un message clair à la concurrence : "Je ne perdrai jamais l'envie de devenir championne du monde". Stephanie Gilmore, Carissa Moore et les autres sont prévenues. Cette saison encore Sally Fitzgibbons terminera dans le top 5 mondial, cette saison encore elle donnera tout ce qu'elle a pour devenir championne du monde. Reste à voir si contrairement aux sept saisons précédentes, ce sera suffisant. À lire également : Quiksilver Pro Gold Coast 2016 : Italo Ferreira, le Brésilien qui monte (vidéo).