Sam Estève : "J'ai commencé la planche à voile à cinq ans"

Ecrit par

Sam Estève est un jeune windsurfeur âgé de 16 ans qui vient d'intégrer la melty Talents House. Adepte de ce sport de glisse dans la catégorie freestyle, il déborde d'ambition. meltyXtrem vous présente ce nouveau talent.

Il a 16 ans mais sait déjà où il veut aller, comment tracer sa ligne. Comme lorsqu'il se trouve sur sa planche de windsurf, Sam Estève n'a pas peur d'aller vite. Tombé dans la marmite des sports de glisse aquatiques dès son plus jeune âge, il n'a plus lâché sa passion. "Mon père était professeur de planche à voile donc j'en faisais tous les étés, j'avais cinq ans, explique-t-il. J'ai directement accroché et j'en ai fait jusqu'à l'âge de neuf ans." Et ensuite ? "Je me suis mis au windsurf jusqu'à 11 ans. À partir du moment où j'ai vu des personnes faire du freestyle sur la planche, ça m'a bien donné envie. Je me suis équipé en matériel et c'était parti. Maintenant, c'est comme une drogue." Une drogue qu'il pratique le plus régulièrement possible, jusqu'à en faire un peu plus qu'une simple activité. "Au début, c'était uniquement pour le plaisir, et j'ai commencé les compétitions depuis l'année dernière seulement", ajoute-t-il.

Plus d'actu sur Planche à voile / WindsurfPWA World Tour 2014 : Windsurf dans une piscine à vagues de Tenerife ! (vidéo)Levi Siver et Kevin Pritchard en session windsurf au Pérou (vidéo)Sosh Legend Games 2014 : BMX et windsurf à La Rochelle avec Matthias Dandois et Alice Arutkin (vidéo best of)PWA World Tour 2014 : Antony Ruenes deuxième à Sylt en windsurf freestyle, résultats (vidéo)

Sam Estève : "J'ai commencé la planche à voile à cinq ans"

Repéré par la melty Talents House à l'occasion de la Sosh Freestyle Cup 2014, Sam envisage de passer à la vitesse supérieure dès l'année 2015. "Mon objectif est de participer au PWA, la coupe du monde de windsurf." Mais il n'oublie pas l'essentiel : "Comme j'ai les cours et que j'ai déjà redoublé ma seconde parce que je faisais trop de planche, je vais voir comment cela se passe…" Il faut dire que la discipline propose plusieurs catégories. S'il avoue préférer le freestyle, Sam peut également sortir sa planche pour du slalom, de la vague ou encore de la vitesse. Avec une seule exigence. "Que le spot soit le plus plat possible pour réaliser les plus belles figures." Le plaisir avant tout. Découvrez sans plus attendre son portrait en vidéo !

Sam Estève : "J'ai commencé la planche à voile à cinq ans" - photo
Sam Estève : "J'ai commencé la planche à voile à cinq ans" - photo