Sam Estève : "J'ai eu de bonnes sensations sur l'European Freestyle Expression 2014"

Ecrit par

Pour sa première compétition européenne, Sam Estève a pris beaucoup de plaisir sur l'European Freestyle Expression 2014. meltyXtrem vous propose son interview exclusive quelques jours après ce rendez-vous.

L'European Freestyle Expression 2014 est une compétition de windsurf qui s'est déroulée entre le 30 octobre et le 2 novembre sur la plage de Six-Fours-les-Plages (Var). Sam Estève, jeune windsurfeur de 17 ans et membre de la melty Talents House, y a participé pour la première compétition européenne de sa carrière. Heureux de passer un cap avec ce rendez-vous qui a réuni quelques-uns des meilleurs pratiquants de la discipline, il n'en demeurait pas moins concentré sur ses performances, avec l'envie de bien y figurer. Si les conditions n'ont pas permis de voir le vent guider les riders, Sam Estève s'est exprimé en tow in (windsurf tracté). Il nous confie ses impressions après son passage dans le Var. À lire aussi : European Freestyle Expression 2014 : Sam Estève vit sa "première compétition européenne" (interview exclu).

Sam, dans quel état d'esprit as-tu abordé cette compétition ?

De façon sereine, j'étais content de revoir des potes. Les compétitions se ressemblent assez. Ce championnat d’Europe EFPT était très bien organisé car d'autres activités ont été proposées, comme du training sur la plage le matin, du stand up paddle et du tow in l'après-midi. Et au coucher du soleil, séance d’ostéopathie avec Carla, ma coach santé !

As-tu rencontré des riders que tu espérais voir ?

Je ne suis pas fan d'un coureur en particulier, par contre, j'ai revu les coureurs du championnat de France, le WindMeet Tour, et cela m'a fait plaisir car sur cette compétition, tout le monde parlait anglais. Quand on n'est pas bilingue, ce n'est pas pratique (sourire).

Pas trop déçu des conditions ?

Non, c'était génial, j'ai pu progresser en tow in et m'habituer à mon nouveau matos ! Il a fait très chaud pour le mois de novembre, l'ambiance était très bonne et cela m'a permis de rencontrer du monde.

Sam Estève : "J'ai eu de bonnes sensations sur l'European Freestyle Expression 2014" - photo
Sam Estève : "J'ai eu de bonnes sensations sur l'European Freestyle Expression 2014" - photo
Sam Estève : "J'ai eu de bonnes sensations sur l'European Freestyle Expression 2014" - photo
Sam Estève : "J'ai eu de bonnes sensations sur l'European Freestyle Expression 2014" - photo

Quelles étaient tes sensations sur le tow in ?

J'ai eu de très bonnes sensations, même si ce n'était pas très rassurant de ne pas maîtriser sa vitesse car le vent venait de face et était provoqué par ma vitesse de déplacement. Une fois le palonnier lâché, au moment d'envoyer la figure, tu n'entends plus rien, même pas la musique sur la plage. Tu enfonces bien tes pieds dans les footstraps et à partir de là, tu ne penses plus à rien et tu envoies ! Et après tu entends de nouveau la musique !

Comment gère-t-on la situation quand les conditions ne sont pas bonnes ?

Pour moi, les mauvaises conditions n'existent pas car quand il n'y a pas de vent, on fait du tow in ou du windsup (stand up paddle + voile). Quand il y a du vent on fait du windsurf et lorsqu'il y a trop de vent on fait toujours du windsurf !

Qu'as-tu appris après cette compétition ?

À faire un double air funel en tow in !

Quel est ton programme pour les prochains mois ?

La prochaine compétition à laquelle je participerai sera la WindMeet au Mondial du vent, à Leucate (18-26 avril 2015). Mon challenge est de réussir toujours plus de figures dans des conditions plus difficiles, avec des vagues puissantes et un vent violent.