Sam Estève : "J'ai hâte de retourner sur le Mondial du Vent !"

Ecrit par

Présent sur le Mondial du Vent 2015 pour participer à deux compétitions, Sam Estève, le jeune windsurfeur de la melty Talents House (MTH) fait le bilan avec meltyXtrem sur cette expérience enrichissante.

Sam Estève apprend et son apprentissage l'a mené à participer cette année au Mondial du Vent 2015, dans la cour des grands. Aligné sur l'épreuve de coupe du monde du PWA World Tour en freestyle ainsi que sur l'épreuve de tow in (windsurf tracté), il a pu se mesurer aux meilleurs de sa discipline, à seulement 17 ans ! Le jeune membre de la melty Talents House (MTH), malgré une place de finaliste sur le tow in, terminait au 25e rang (sur 41 riders) en windsurf freestyle. Compétiteur, il ne pouvait s'en satisfaire : "Je suis déçu par mes résultats car je sais que j'aurais pu faire mieux, mais je ne suis pas encore calé. Dans ma série contre Amado (Vrieswijk, ndlr), il manquait un move pour que je le batte… À peine un point sur 40, il ne manquait rien ! J'étais fou car j'avais réalisé deux fois la même figure, qui n'a compté qu'une seule fois." Avant d'analyser : "Par contre, je suis super content d'avoir pu concourir contre lui, qui a été champion du monde freestyle junior (en 2013)."

Sam Estève : "J'ai hâte de retourner sur le Mondial du Vent !"
Sam Estève : "J'ai hâte de retourner sur le Mondial du Vent !"

Sam Estève poursuit sur ses performances : "Contre Hugo de Souza, qui est un petit gabarit, le vent était assez léger, je n'avais pas de planning. Lui a été excellent pour envoyer des moves dans si peu de vent, il doit faire du pédalo toute l'année pour avoir de telles cuisses et faire décoller sa planche ! Par contre en tow in, j'ai pris ma revanche et je l'ai battu." Au final, Sam Estève peut également se satisfaire d'avoir décroché le titre de rookie du PWA freestyle, pour lequel il se dit "heureux et surpris." Et puis, "cela a été une superbe expérience de pouvoir naviguer avec les meilleurs. De les voir rider sur un de mes spots. L'ambiance entre les coureurs était top, j'ai trop hâte d'y retourner."

Sam Estève : "J'ai hâte de retourner sur le Mondial du Vent !"

Et les spectateurs dans tout ça ? "La plage était noire de monde, avec un public motivé et l'organisation parfaite, c'était vraiment un super évènement." Et comme un bonheur n'arrive jamais seul, il a eu le plaisir d'être invité "grâce au shop windsurf de Leucate" pour la deuxième étape du PWA World Tour à Podersdorf (Autriche) pour la compétition freestyle, du 29 avril au 3 mai. "J'ai trop de chance", se réjouit-il. Et du talent assurément. À lire aussi : Sam Estève intègre les teams Jason Polakow et NeilPryde.