Sam Estève : "J'ai ressenti de la fatigue à Fuerteventura"

Ecrit par

Le windsurfeur de la melty Talents House Sam Estève disputait la manche du PWA World Tour à Fuerteventura fin juillet. Il raconte son expérience sur meltyXtrem.

La rédaction de meltyXtrem vous avait donné des nouvelles de Sam Estève, le jeune membre de la melty Talents House (MTH) âgé de 17 ans, lorsque ce dernier se trouvait sur l'île canarienne de Lanzarote (Espagne) pour préparer la troisième manche de la coupe du monde PWA en windsurf, disputée à Fuerteventura (24 juillet-2 août). C'est donc plus au sud qu'il s'est dirigé afin de continuer son apprentissage du haut niveau, lui qui avait déjà eu l'occasion de se rendre à Leucate et Podersdorf (Autriche) en début de saison. Il raconte cette nouvelle expérience : "Le 13 juillet, le championnat d'Europe EFPT à Lanzarote s'est terminé et je suis parti avec Adrien Bosson pour Fuerteventura. Nous avons loué une voiture pour une heure de trajet, pris le ferry pendant 20 minutes, puis encore 1h30 de voiture pour arriver dans le sud de l'île." Après ce périple, c'est au village de Costa Calma que Sam a pris ses aises. "Les paysages changeaient de Lanzarote, ce n'était plus des cailloux volcaniques mais plutôt des dunes de sable à perte de vue."

Sam Estève : "J'ai ressenti de la fatigue à Fuerteventura"
Sam Estève : "J'ai ressenti de la fatigue à Fuerteventura"

Après cette remarque sur son nouveau cadre de vie, Sam Estève s'est rapidement mis dans le bain de la compétition. Avec une toute dernière planche en main, il prend part aux entraînements quotidiens huit jours avant le début des choses sérieuses. Au programme ? "Deux heures de navigation le matin, break l'après-midi j'y retournais le soir." Puis l'heure est venue de se lancer. "Lors de mon premier heat, le vent était fort et je me trouvais face à l'Israélien Adam Gabriel. Mes mouvements répétés à l'entrainement sont tous passés donc j'étais content. J'ai remporté la série avant de m'incliner au round 2 devant Adrien Bosson (champion de France, premier au classement provisoire EFPT, ndlr)."

Sam Estève : "J'ai ressenti de la fatigue à Fuerteventura" - photo
Sam Estève : "J'ai ressenti de la fatigue à Fuerteventura" - photo

Lors de sa deuxième simple élimination, il doit s'incliner face à Valentin Bockler mais garde espoir pour la double. Il poursuit : "La fatigue commençait à se faire ressentir, je suis tombé contre Max Rowe et le vent était plus faible qu'au début de la compétition…" Il perd à nouveau et se change les idées en navigant deux heures, histoire de se détendre ! Lors de l'ultime journée, Sam en profite pour faire des images et tirer le bilan de cette nouvelle étape : "Je termine 33eme au général, c'est dommage car il n'y avait pas de classement pour les jeunes. Car j'étais le plus jeune du plateau !" Il tentera de faire mieux à Sylt (Allemagne) lors de la quatrième manche disputée à l'automne (25 septembre-4 octobre). À lire aussi : Sam Estève : "Lanzarote, rien de mieux pour le windsurf".