Sam Estève : "J'ai toujours envie de retourner à l'eau !" (vidéo)

Ecrit par

Le jeune windsurfeur de la melty Talents House Sam Estève a passé l'hiver en attendant de meilleures températures pour exercer sa passion dans de bonnes conditions. Il analyse pour meltyXtrem cette situation particulière.

La dernière fois que meltyXtrem vous avait donné des nouvelles de Sam Estève, c'était pour vous présenter la vidéo best of de ses dix ans de windsurf. C'était au moment d'entrer dans l'hiver et depuis, le jeune talent (17 ans) de la melty Talents House (MTH) a dû prendre sur lui pour pouvoir exercer sa passion dans les meilleures conditions. Car avec les températures fraîches, la pratique du windsurf est pour le moins délicate. "En hiver, je ne m’entraîne pas, je navigue. L'eau est tellement froide que tu es tout le temps en survie", explique-t-il. Avant d'ajouter : "Avec le vent, la sensation de froid est accentuée, tu perds 1°C pour 10 km/h de vent, donc quand tu es à 130 km/h avec une température en dessous de 10, le ressenti est négatif ! Dans ce cas, je préfère aller surfer sur la côte rocheuse ou en Espagne, dans un endroit moins exposé au vent."

Ce n'est pas pour autant que Sam Estève s'arrête durant la période hivernale, bien au contraire. Dans la vidéo ci-dessous, on le retrouve à l'entraînement car il a "toujours envie d'y retourner !" À Barcarès (Pyrénées-Orientales), "j'avais des gants, des chaussons et une combinaison néoprène, il faisait froid. D'ailleurs, j'étais tout seul à naviguer sur l'étang où l'eau est nettement plus froide qu'en mer, elle avoisinait les 4°C !" Mais cette période a également été utilisée par Sam pour se poser un peu. Il analyse : "Le principe est simple, pour rester efficace dans mon sport et continuer à progresser, je fais aussi des pauses pour réfléchir et faire des étirements pour bien récupérer." Il en profite également pour diversifier ses activités. "Le snow tombe à pic pendant l'hiver, à la montagne, je fais le plein de globules rouges ! Et pendant que je m'amuse, mon cerveau travaille sur de nouveaux projets en windsurf." Le début du printemps arrive donc au bon moment !