Sam Estève : "Nous avons surfé jusqu'à la nuit sur la Sosh Freestyle Cup 2015 !"

Ecrit par

Présent sur la Sosh Freestyle Cup 2015 dans le tableau principal de windsurf, Sam Estève a apprécié les conditions de vent marseillaises. Ses réactions sont sur meltyXtrem.

Alors que l'équipe de meltyXtrem était sur place pour vous faire vivre la huitième édition de la Sosh Freestyle Cup, c'était également l'occasion pour la rédac' de fêter le premier anniversaire de la rencontre avec Sam Estève, ce jeune windsurfeur de 17 ans rencontré en 2014 sur le spot marseillais Borély. Quelques jours plus tard, il intégrait la melty Talents House (MTH). Après une année à écumer les contests, c'est donc dans la cité phocéenne que nous l'avons retrouvé, plus précisément sur l'eau, évidemment ! Aligné dans la compétition de windsurf, il est arrivé dans des circonstances assez particulières : "Pour la troisième année consécutive, je ne voulais pas manquer l'événement. Je suis parti après mes épreuves du bac français à l'arrache pour 4h de voiture direction Marseille et la plage Borély." Après un briefing à 10h le samedi matin, "le vent est arrivé en milieu d'après­-midi, raconte-t-il. Aussitôt les premiers heats ont été lancés."

Sam Estève : "Nous avons surfé jusqu'à la nuit sur la Sosh Freestyle Cup 2015 !" - photo
Sam Estève : "Nous avons surfé jusqu'à la nuit sur la Sosh Freestyle Cup 2015 !" - photo

Pas le temps de tergiverser pour Sam Estève, qui se trouvait "dans le premier heat contre Maxime (Van Gent, ndlr). Je devais me tenir prêt." Et il l'était ! Il témoigne : "Le vent s'est bien levé, j'étais super content de mon passage, j'ai fait de bons mouvements dans les superbes conditions marseillaises, et scoré à 21,58 !" Il faut dire qu'avec un vent atteignant les 80 km/h, il y avait de quoi se faire plaisir. Sam poursuit : "Avec le kite, on se partageait le spot de compétition : au début, un tour de kite était intercalé avec un tour de windsurf. La nuit arrivait, nous n'avions pas terminé alors nous nous sommes décalé sur la plage et nous avons continué en même temps que le kite. Les épreuves ont été lancées jusqu'à la nuit !" Finalement, Sam termine premier rider de moins de 18 ans et cinquième au général. De quoi le satisfaire : "C'était une super ambiance sur la plage avec un spot de fou et un beau spectacle !" De quoi envisager déjà la prochaine édition. À lire aussi : Sam Estève : Vidéo best of de ses dix ans de windsurf.