Sam Estève présente son nouveau matériel windsurf en photos et vidéos

Ecrit par

Sam Estève a reçu son nouveau matériel de windsurf pour ses prochaines compétitions et sessions d'entraînement. Il explique à meltyXtrem les particularités de chacune des nouvelles pièces de son attirail.

La dernière fois que meltyXtrem vous avait parlé de Sam Estève, c'était pour recueillir ses impressions après l'European Freestyle Expression 2014, sa première compétition de windsurf à la dimension européenne. Si le jeune talent de la melty Talents House (MTH) avait fait face à des conditions climatiques plus propices au tow-in qu'autre chose, il n'en avait pas moins gardé de "bonnes sensations" sur le spot de Six-Four-les-Plages (Var). À cette occasion, Sam Estève avait déjà pu tester son nouveau matériel, qu'il a reçu et utilisé pour cette compétition et qui l'accompagnera tout au long de la saison 2015. Cette fois-ci, le jeune windsurfeur de 17 ans présente dans le détail les pièces de son nouvel attirail. Comme une peau neuve pour le rider !

Une planche de vague 73 litres

"Son shape est adapté pour surfer les vagues et faire des sauts. Les litres donnent une indication sur le volume de la planche. Plus le nombre de litres est élevé, plus la planche va avoir de la flottaison. On choisira un volume suivant son poids. Un autre facteur entre en jeu, celui de la force du vent. Plus le vent est fort, plus le volume de la planche doit diminuer. J'ai choisi cette planche car je suis un gabarit léger (en dessous de 70 kg) et dans ma région les vents sont forts. C'est une planche assez fine qui tourne vite et qui se contrôle très facilement dans les sauts. J'ai eu beaucoup de plaisir à naviguer avec, c'est ma première planche de vague et j'ai réellement senti la différence avec ma planche de freestyle."

Une planche de freestyle 92 litres

"Cette planche me sert à faire des figures. Son shape va être assez large avec plus de litrage pour mieux glisser dans les manœuvres. Cette une planche que j'utilise par tous les temps sur eau plate, comme dans les vagues par vent moyen. Grâce à elle, j'ai progressé rapidement car elle a un bon volume, tout en étant très légère et assez courte, ce qui m'a permis de réussir récemment un "Air Skopu". Elle est très maniable et a un super pop (le pop est le rebond qui résulte d'une figure), ce qui est parfait pour réaliser les doubles manœuvres."

Trois voiles de freestyle

"Les voiles de freestyle ont la particularité d'être légères et maniables. Je les utilise aussi bien en vague qu'en freestyle. La mesure des surfaces de voile se fait en m2. En fonction du poids et du niveau de pratique de la personne, la taille de voile va augmenter ou diminuer, mais aussi en fonction de la force du vent. J'ai choisi des tailles de voile assez petites car nous avons souvent des vents extrêmes. J'utiliserai principalement la voile 3.8m2 à partir de 80 km/h."

Sam Estève présente son nouveau matériel windsurf en photos et vidéos

"J'utilise ma voile 4.5m2 quand les vents sont optimaux (70 km/h), c'est ma voile favorite car elle n'est ni trop petite ni trop grande et reste très facile d'utilisation. La première fois que j'ai navigué avec la 5.1 m2 pour les vents à partir de 30kms/h, j'ai été impressionné par sa légèreté. C'est super joli, les couleurs vives se marient parfaitement avec celles des planches. Le fluo ressort aussi très bien sur les photos et les vidéos."

Deux mâts

Sam Estève présente son nouveau matériel windsurf en photos et vidéos

"La taille des mâts dépend de la taille des voiles. Le mât de 370 cm est pour les voiles 3,8m2 et 4.5m2, tandis que le 400 cm sera pour la voile de 5.1m2. La composition des mâts est en carbone ce qui les rend légers et flexibles."

Une rallonge

"La rallonge, qui est en aluminium, sert à fixer la voile au bas du mât. Elle peut être utile aussi pour rallonger un mât jusqu'à 40 cm."

Sam Estève présente son nouveau matériel windsurf en photos et vidéos

Un pied de mât

"Il sert à fixer le gréement (c'est l'ensemble voile, mât, rallonge, wishbone) à la planche. Cette partie doit être solide et de bonne qualité."

Sam Estève présente son nouveau matériel windsurf en photos et vidéos

Un wishbone

"Mon wishbone est en carbone, léger et solide, il est extensible pour s'ajuster à mes trois tailles de voile. Ce modèle est le top pour une meilleure réactivité pendant mes figures. J'ai l'impression qu'il donne de la puissance à la voile et de la précision, il se déforme moins et est plus rigide."

Sam Estève présente son nouveau matériel windsurf en photos et vidéos

Deux combinaisons néoprène (1 été, 1 hiver)

"Les deux combinaisons sont en néoprène ultra ­strech qui leur donne une souplesse, un confort et une chaleur maximum. L'épaisseur d'une combinaison est donnée en millimètres. Ma combinaison d'hiver est 5/4/3 mm (différentes épaisseurs suivant les parties) et celle d'été est en 3/2 mm."

Sam Estève présente son nouveau matériel windsurf en photos et vidéos

Un harnais

"Il sert à faire un rappel, c'est-à-dire à utiliser le poids de son corps pour augmenter sa force et soulager ses bras. Il est en trois dimensions pour épouser au mieux la forme du dos et être le plus confortable possible."