Sam Estève : Vidéo best of de ses dix ans de windsurf

Ecrit par

Le jeune membre de la melty Talents House Sam Estève vient de fêter ses dix ans de windsurf, l'occasion de sortir une vidéo best of de cette décennie au plus près des vagues.

Dix ans, ça se fête ! Alors qu'il était de passage à Paris à l'occasion des melty Future Awards 2015 le 28 janvier dernier, Sam Estève vient également de fêter une décennie passée au plus près des vagues sur son windsurf. Le jeune membre de la melty Talents House n'a pourtant que 17 ans, mais déjà une belle expérience dans sa discipline favorite. L'occasion était donc belle pour lui de sortir une vidéo best of de cette dernière décennie, à travers des moments de vie, de ride et de passion. Avec la participation de Mitch Boub au montage, Sam Estève a commenté pour meltyXtrem ses meilleurs souvenirs en essayant de se remémorer certains moments de son enfance. Suivez le fil de l'histoire de Sam Estève en exclusivité !

"La plupart des images ont été tournées à Sainte-Marie-la-Mer, dans les Pyrénées-Orientales, où j'habite, témoigne Sam. L'été quand il faisait chaud, je faisais du skin, du windsurf, du surf et du kite, tous les sports d'eau. Et l'hiver, du dirt sur un parking à côté de chez moi, du skate et du longboard." Et le jeune homme n'avait besoin de personne pour s'adonner à ses activités préférées : "Je me déplaçais à vélo avec une carriole où je mettais tout le matos de planche dedans, j'étais indépendant. Avec le vent de face, j'avais les cuisses qui brûlaient ! Une fois, j’étais sur la route, la carriole s'est décrochée et a fini dans la voiture qui arrivait en face. Heureusement le matériel est resté intact. Par contre, la voiture était enfoncée et avait une grosse rayure !"

Sam Estève : Vidéo best of de ses dix ans de windsurf

C'est donc naturellement qu'il prend goût à la glisse aquatique. "J'ai appris la planche à voile sur les étangs du Barcarès et de Leucate par tramontane vent de terre. Et j'ai commencé le kite en mer avec le vent marin qui vous ramène à la plage. Le surf, c'était forcément en mer !" Et Sam progresse rapidement avec un tel terrain de jeu. Jusqu'à réaliser des figures dont il est aujourd'hui fier de parler : "L'air skopu est une figure de freestyle, le but est d'aller toujours plus haut dans des conditions de vents plus forts et cela me procure toujours plus de sensations !"

Sam Estève : Vidéo best of de ses dix ans de windsurf

Pêle-mêle, la vidéo propose des séquences différentes de ses multiples sessions, que ce soit en compétition ou pour son plaisir personnel. Il y a évidemment son passage sur la Sosh Freestyle Cup 2014, durant laquelle il a rencontré l'équipe de la melty Talents House ("On me voit en windsurf tracté en démonstration sur un plan d'eau bien plat"), le moment où il répare ses voiles dans son garage ("ça m'occupe") ou encore à Pals, en Espagne. "C'était la première fois que je naviguais là-bas, les conditions étaient inhabituelles avec des vagues irrégulières, un vent bâbord et de la tramontane… Mais c'était top !"

Sam Estève : Vidéo best of de ses dix ans de windsurf

C'est bien connu, lorsqu'on est jeune, un rien nous amuse et n'importe quel objet trouvé peut rapidement devenir un moyen de s'éclater. Sam raconte : "Une bâche bleue traînait à côté d'un manège et on l'a prise avec un ami. On avait vu une vidéo où un gars reproduisait l'effet d'un tube en surf en tirant sur une bâche, donc on a voulu essayer. Puis le propriétaire de la bâche est arrivé à moto… Il a été cool et nous l'a laissée car il souhaitait la jeter. On a donc continué toute l'après-midi à tuber avec un longboard !" Bref, une enfance et une adolescence passées au bord de la mer…