Sébastien Loeb : 41 ans ce jeudi, top 5 de ses plus grands exploits

Ecrit par

Sébastien Loeb fête son 41e anniversaire ce jeudi 26 février. Pour l’occasion, meltyXtrem vous propose de revenir sur cinq exploits qui ont marqué sa brillante carrière.

Sébastien Loeb, l’un des athlètes les plus titrés du sport automobile français, fête aujourd’hui ses 41 ans. Auteur d’une prodigieuse carrière, l’Alsacien avait pourtant commencé par la gymnastique. Ce n’est qu’en 1995, à l’âge de 21 ans, qu'il a effectué ses premiers pas en rallye. Repéré par Dominique Heintz (aujourd'hui co-fondateur du Sébastien Loeb Racing), il est ensuite élu "espoir échappement" de l’année en 1997 puis décroche le titre du Trophée ''Citroën Saxo Kit Car'' en 1999. Cette année a aussi été marquée par sa première participation en WRC au Rallye de Catalogne. C’est alors qu’il entame une véritable ascension dès les années 2000 : champion de France des rallyes, champion du monde des rallyes junior, il signe aussi ses premiers podiums en WRC. En 2003, Citroën Sport entre officiellement au championnat constructeurs et le Français effectue sa première saison complète. Un prodige est né : il se classe à la deuxième place du classement général. On connait la suite.

De 2004 à 2012, Sébastien Loeb a été imprenable en remportant neuf titres consécutifs de champion du monde des rallyes. Aujourd’hui, le sportif préféré des Français est pleinement investi en WTCC. Après une troisième place au classement général en 2014, c’est rempli de bonnes ambitions qu’il se lancera à l’assaut du titre 2015 dès le 6 mars prochain. Pilote et patron, n’oublions pas qu’il aligne également une Citroën C-Elysée pour le compte de son team privé Sébastien Loeb Racing. À l’occasion de cette journée spéciale, meltyXtrem vous propose de revivre en vidéos le top 5 de ses plus grands exploits. À lire aussi : WTCC 2015 : Sébastien Loeb, ''l'objectif est de faire encore mieux que l’année dernière''.

1 : Il explose le record du Pikes Peak le 30 juin 2013

Le 30 juin 2013, Sébastien Loeb se lance à la conquête du Pikes Peak. Épreuve légendaire pour tout adepte de sport automobile, cette montagne offre une montée de 19,9 km parsemée d’épingles. L’arrivée se situe dans les nuages à 4 301 mètres d’altitude. Le recordman était Rhys Millen qui avait bouclé le tracé en 9'46''164. Aux commandes d’une Peugeot 208 T16, le Français a frôlé les précipices de la plus haute course du monde avec une vitesse moyenne de 145 km/h. Résultat ? Un chrono de 8'13''878 et l’ancien record littéralement explosé. (Re)visionnez sans plus attendre la vidéo de son exploit en caméra embarquée.

2 : En 2008, record de victoires sur une saison WRC en gagnant 11 rallyes sur 15

Alors qu’il a d’ores et déjà quatre titres de champion du monde dans sa poche, Sébastien Loeb ne cesse de s’imposer comme le meilleur pilote de rallye de tous les temps. En 2008, sa suprématie est sans appel. Il s’impose au Monte-Carlo, au Mexique, en Argentine et en Sardaigne. Il surplombe ensuite les manches en Grèce, en Finlande, puis en Allemagne. Enfin, la Nouvelle-Zélande, l’Espagne, le Tour de Corse et pour finir la Grande-Bretagne furent également son terrain de jeu. C’est au total 11 rallyes remportés sur les 15 du calendrier, soit 73,33 % de victoires. Un record incroyable !

3 : Record du nombre de titres de champion du monde consécutifs

Entre 2004 et 2012, il n’y avait de la place que pour Sébastien Loeb sur les spéciales. L’Alsacien a tout simplement remporté le championnat du monde des rallyes neuf fois consécutives. Il est devenu également le premier pilote à décrocher un cinquième sacre en 2008.

4 : Record de podiums en WRC

Sébastien Loeb est le pilote de rallye à être monté le plus de fois sur le podium. Le Français a signé au minimum un top 3 à 116 reprises (pour 78 victoires). Il surpasse de loin une autre légende de la discipline, Carlos Sainz, qui est monté sur la boîte à 97 reprises.

5 : Record du nombre de victoires consécutives sur asphalte

Enfin, à partir du Rallye d’Allemagne 2005, le nonuple champion du monde s’est illustré comme le maître incontesté du 100% asphalte. Il signe absolument tous les meilleurs temps sur ce type de terrain jusqu’en 2010 au Rallye d’Alsace. Ce sont donc au total 18 victoires consécutives sur routes bitumées et un nouveau record.