Sébastien Loeb : 5 infos que vous ignorez sur le pilote français pour ses 42 ans !

Ecrit par

Sébastien Loeb fête ce vendredi 26 février ses 42 ans, l'occasion pour meltyXtrem de vous proposer un top 5 des infos les plus méconnues du meilleur pilote français de l'histoire de l'automobile.

Happy Birthday Seb' ! Ce vendredi 26 février, Sébastien Loeb fête ses 42 ans et meltyXtrem ne pouvait pas manquer l'occasion de faire un clin d'œil au meilleur pilote automobile français. On a déjà tout dit sur sa carrière et ses récompenses (neuf titres de champion du monde WRC, 78 rallyes remportés notamment) donc on a choisi de vous donner cette fois-ci des infos moins connues du grand public. Parce que le récent participant au Dakar a connu et continue de mener une carrière pleine de succès au volant des meilleurs teams (Citroën, Peugeot), on est allé chercher des anecdotes un peu plus croustillantes, pas toujours en lien avec le sport auto d'ailleurs ! Saviez-vous que Loeb avait déjà poussé la chansonnette pour la bonne cause ? Qu'il était dans le collimateur de la gendarmerie durant sa jeunesse ? Non ? Alors jetez un coup d'œil sur les cinq infos que vous ignorez (sûrement) sur lui. C'est ton cadeau Seb' ! À lire aussi : Sébastien Loeb : Quel programme après le Dakar 2016 ?

  • Il aurait pu devenir un champion de… gymnastique

On le sait, Sébastien Loeb est agile et ses voitures aussi. La raison ? Il a débuté l'exercice de la gymnastique à 3 ans sous l'impulsion de son père, ancien champion de France universitaire de la discipline. Au cours de ses 12 années de pratique au club local, il a notamment remporté quatre fois le concours général individuel du championnat d'Alsace de minime à benjamin et celui par équipes en poussin. Avant de s'imposer dans le championnat du Grand Est et d'accrocher une cinquième place en championnat de France. Pas mal !

  • La gendarmerie l'avait dans le collimateur

Titulaire du permis de conduire à 18 ans, l'Alsacien s'offre une Renault Super 5 GT Turbo en profitant d'une aide financière de sa grand-mère et prend régulièrement part à des courses sauvages dans les rues d'Haguenau et sur des parkings de supermarchés avec ses amis d'enfance. Les frais pour l'entretien de sa voiture (pneus, plaquettes de frein) et ses ennuis fréquents avec la gendarmerie en raison de sa conduite le mettent régulièrement à court d'argent. On vous prévient, la vidéo ci-dessous est un gros dossier !

  • Sébastien Loeb est un "Enfoiré"

Le 31 janvier 2011, Sébastien Loeb a participé à l'un des concerts des "Enfoirés" aux côtés d'autres sportifs français pour le compte des Restos du cœur.

  • Il a refusé d'être champion du monde

À la suite de la mort accidentelle du copilote Michael Park lors du rallye de Grande-Bretagne 2005, Sébastien Loeb refuse une victoire acquise et synonyme de deuxième titre mondial en écopant volontairement d'une pénalité au moment de franchir la ligne d'arrivée. Grand Seigneur !

  • Il a l'Amérique à ses pieds

La popularité de Sébastien Loeb dépasse les frontières de la France et de l'Europe, c'est une certitude. Mais s'il est bien un pays de culture automobile que Sébastien Loeb a su conquérir, ce sont les États-Unis. En 2013, il bat le record de l'ascension de Pikes Peak (Colorado) de plus de 1'30'' et efface Rhys Millen des tablettes. En 2012, il avait été invité par Travis Pastrana pour participer au concours de rallycross aux X Games de Los Angeles (Californie). Aligné face à la légende Pastrana et Ken Block, il ramène la médaille d'or en France ! Alors, c'est qui le plus fort ?