Sébastien Loeb : ''C'était important de retrouver le chemin de la victoire'' (vidéos)

Ecrit par

Dans sa dernière chronique, Sébastien Loeb revient sur son succès du week-end dernier en Slovaquie. Une étape du WTCC 2015 où il a signé un podium et une victoire.

Comme meltyXtrem vous l'annonçait avec le programme Tv des épreuves au Castellet, la septième étape du WTCC 2015 débute aujourd'hui par la première séance de roulage et se clôturera dimanche avec les courses 1 et 2. Yvan Muller, Sébastien Loeb et les autres pilotes français du championnat joueront donc à domicile ce week-end sur le circuit Paul-Ricard. Le nonuple champion du monde des rallyes reste quant à lui sur une victoire et un podium en Slovaquie, une performance qu'il compte bien rééditer au Castellet. Dans sa dernière chronique, que la rédac' vous propose de lire en intégralité, Loeb revient sur un succès tant attendu. ''Salut à tous. Cela fait un petit moment que je vous parlais de ma volonté de faire un week-end plein en WTCC. C’est désormais chose faite avec une belle victoire et un podium lors des deux courses disputées sur le Slovakia Ring. Ça fait du bien ! Et j’espère confirmer dès ce week-end sur le circuit Paul-Ricard. Je n’avais pas goûté à la victoire depuis l’Argentine et cette période avait duré trop longtemps. Je suis donc forcément heureux après ce week-end en Slovaquie. C’était important de retrouver le chemin de la première place, surtout que je pense avoir ajouté la manière au résultat au cours de cette deuxième course sur le Slovakia Ring. Tout n’a pas été parfait sur l’ensemble du meeting, mais je me rapproche du but."

"J’ai connu des essais un peu mitigés. Le résultat de la première séance du samedi n’était pas à la hauteur avec un chrono moyen. La deuxième séance a été meilleure, je me suis rapproché du haut du classement. Je me suis pas mal cherché au niveau des réglages, c’était d’ailleurs déjà le cas à Moscou, et en revenant à des solutions plus conventionnelles, j’ai retrouvé une voiture qui me plaît. Pour être tout à fait franc, les qualifications restent un des points à améliorer. Je suis toujours sur le fil, entre trop attaquer et être un peu trop sur la réserve. Je m’en sors bien en Q1 et Q2, mais je fais quelques petites fautes en Q3 qui ne m’ont pas permis d’obtenir mieux que la troisième place sur la grille. Face à Yvan (Muller) ou Pechito (Lopez), ce n’était pas suffisant. Je dois d’ailleurs bien comprendre le pourquoi du comment."

Sébastien Loeb : ''C'était important de retrouver le chemin de la victoire'' (vidéos)

"Nous avons bien travaillé avec le team Citroën Racing entre les qualifs et les courses et j’avais une voiture tout simplement fantastique. J’ai pris un bon départ dans la course 1, et je me trouve côte à côte avec Pechito. Il me donne un petit coup qui déstabilise l’auto, je perds de la vitesse et après c’était logiquement plus compliqué. Avec des voitures si proches, c’est difficile de dépasser. J’ai essayé de mettre la pression mais l’ouverture ne s’est pas présentée. Tout en sachant que la troisième position n’était pas un mauvais résultat après le week-end compliqué à Moscou. Je me suis à nouveau bien élancé dans la course 2. Je me faufile bien, je choisis le bon côté et je passe du huitième au deuxième rang à la sortie du premier virage. Il y a quelques temps, je vous parlais de réussite. Je l’ai eue sur ce coup, mais je crois aussi que j’ai progressé dans cet exercice."

"Après je savais que la clé était de doubler Tarquini. Je ne voulais pas voir Pechito ou Yvan revenir sur moi. J’ai attaqué fort et j’ai réussi à passer. Je n’ai pas relâché, j’ai vraiment poussé pour creuser l’écart et ne pas les voir dans mes rétros. C’était un exercice de concentration et, au final, le rythme était bon, voire plus élevé qu’eux puisque j’ai réussi à avoir une bonne marge. Tout s’est déroulé au mieux. Ce résultat arrive au bon moment. Yvan et Pechito sont en forme, mais ça confirme que je suis là, avec eux, pour jouer la gagne. Maintenant je veux confirmer au Castellet, un circuit que j’apprécie. Entre la Slovaquie et cette course, je n’ai fait que poser la valise, une machine et refait le sac en direction du sud. C’est "ma" course si l’on peut dire, j’espère y voir beaucoup de supporters pour un bel événement. Tout est réuni pour bien faire. A moi de jouer !'' À lire également : WTCC 2015, programme des épreuves au Castellet avec Sébastien Loeb.