Sébastien Loeb : "C'était un peu saoulant..."

En difficulté sur l'étape 9 de mardi marquée par les fortes chaleurs, Sébastien Loeb et Daniel Elena ont connu une journée galère. Comme le pilote l'a expliqué à leur arrivée.

C'est le métier qui rentre. De nouveau distancé de plus d'une heure de la tête de la course mardi, Sébastien Loeb et Daniel Elena ont connu une journée galère marquée par de nombreux enlisements dans les dunes argentines sur ce Dakar 2016. À son arrivée au parc d'assistance, l'Alsacien ne cachait pas son sentiment d'agacement : "C'était très cassant, très sablonneux par endroits. On voulait essayer de suivre le road-book de manière assez précise pour ne pas se perdre. Finalement, il y a des endroits où on n'arrivait pas à passer. Le sable est tellement mou... On s'est enlisé plusieurs fois. C'était un peu saoulant... C'est l'apprentissage." À lire aussi : Dakar 2016 : Carlos Sainz leader auto, Sébastien Loeb 13e.