Sébastien Loeb : "Envie de me battre pour la victoire sur le prochain Dakar"

Ecrit par

Sébastien Loeb a terminé à la 9e place du classement général son Dakar 2016. Le Français, qui a remporté l’ultime étape ce samedi et vivait en Argentine sa première expérience sur le plus grand rallye-raid, fait le bilan de ces deux semaines de course. Du bon et du moins bon.

Vainqueur de l’ultime étape du rallye ce samedi, Sébastien Loeb a terminé à la 9e place d’un classement général dominé par son coéquipier chez Peugeot Stéphane Peterhansel, vainqueur de son côté de son 12e Dakar. Evidemment, Loeb est encore loin de pouvoir prétendre à un tel palmarès dans la discipline, mais il aura prouvé sur ce premier Dakar que la pointe de vitesse était évidemment au rendez-vous. Reste maintenant à travailler les points faibles, mieux identifiés après ces deux semaines de course comme il l’expliquait à l’arrivée à Rosario : "On termine notre premier Dakar par une victoire d'étape donc c'est plutôt pas mal. On a eu un peu de poussière au début, mais d'une manière générale ça s'est bien passé. On savait que ce genre de spéciale nous conviendrait et on la gagne, donc c'est bien de finir comme ça. On était venu pour apprendre et on repart avec plusieurs victoires d'étapes. On s'est pris au jeu, on a mené et on a logiquement revu nos objectifs à la hausse."

"En résumé, on a tout perdu en deux jours. Mais je pense que le bilan de cette première participation est positif. Danos a fait une bonne navigation, on a bien roulé et on est à l'arrivée... On a pris de l'expérience, on sait où on doit s'améliorer. On connaît désormais nos points forts et nos points faibles en rallye-raid. Il faudra travailler le hors piste et le sable, peaufiner la navigation car sur les étapes les plus difficiles on partait de loin donc c'était bien tracé. Tout ça donne envie de travailler et de progresser pour se battre pour la victoire ! Bravo Peugeot Sport, Stéphane Peterhansel et Jean Paul Cottret pour la victoire. Merci à tout le team qui nous a donné une super voiture et qui a beaucoup bossé. Et merci Daniel Elena pour être toujours à mes côtés. " A lire aussi : Stéphane Peterhansel : "Cette victoire sur le Dakar, c’était le dernier grand objectif de ma carrière".