Sébastien Loeb : ''J'étais parti très motivé pour reprendre la tête du Dakar''

Ecrit par

À mi-parcours de l'édition 2016 du Dakar, Sébastien Loeb se trouve en tête du classement général. Une position qu'il tentera de défendre malgré des spéciales particulièrement difficiles qui restent encore à parcourir.

Pour une première en tant que participant sur le Dakar, on peut dire que Sébastien Loeb ne passe pas inaperçu ! Et pour cause, après six étapes déjà parcourues, le nonuple champion du monde des rallyes a déjà signé trois victoires et est actuellement en tête du classement général auto. Défiant tous les pronostics, il arrive même à tenir tête au pilote très chevronné Stéphane Peterhansel, déjà 11 fois vainqueur du Dakar ! Arès avoir été relégué à la deuxième place vendredi par ce dernier, Loeb a fini par revenir en position de leader après son deuxième temps dans l'étape 7 de samedi, malgré une panne moteur. Son coéquipier de chez Peugeot Sport a concédé quant à lui de précieuses minutes après sa quatrième place. Après la journée de repos, l'Alsacien entamera la deuxième semaine du Dakar avec un peu plus de deux minutes d'avance sur son plus proche poursuivant (Peterhansel).

Sébastien Loeb : ''J'étais parti très motivé pour reprendre la tête du Dakar''

Malgré tout, Loeb sait que les prochaines spéciales s'annoncent plus rudes avec davantage de hors piste et de navigation. ''La première spéciale a été super, on a attaqué à bloc et on a fait un gros écart, revenait l'ex-star des rallyes à l'issue de l'étape 7. Ensuite on s'est retrouvé en panne moteur avant le départ dans le deuxième secteur. La voiture roulait ensuite moyennement, mais elle roulait. On s'est un peu déconcentré et on a fait une erreur de navigation. A partir de la mi-spéciale, elle a remarché, et on est repartis à bloc jusqu'à la fin. C'était un problème de gestion de turbo, mais là ça à l'air de remarcher. Ce matin j'étais parti très motivé pour reprendre la tête. On n'a pas réussi exactement ce qu'on voulait faire, mais on est devant et c'est l'essentiel. Avant d'arriver, je ne pensais pas être en tête à la journée de repos. On va en profiter, et il va falloir bien travailler les étapes suivantes. Il y a beaucoup à perdre dans les trois étapes qui viennent, elles sont compliquées mais on va essayer de faire de notre mieux. La seule stratégie, ce sera d'attaquer fort et de faire des bons temps.'' À lire également : Dakar 2016 : Carlos Sainz vainqueur de l'étape 7, Sébastien Loeb leader (vidéo).

Source : Dakar