Sébastien Loeb : ''Le WTCC 2015 est un défi de taille, mais ma volonté est de jouer la victoire''

Ecrit par

Sébastien Loeb vient d'achever sa saison en championnat du monde des voitures de tourisme. Avant d'attaquer le Rallye du Var du 27 au 30 novembre avec sa femme, le Français revient sur le WTCC 2014 dans sa dernière chronique, fraîchement publiée.

La saison 2014 du WTCC est désormais terminée. Sébastien Loeb a connu un week-end au bilan mitigé lors de l'ultime étape qui s'est déroulée à Macao du 13 au 16 novembre. En effet, le Français a terminé sixième à l'issue de la course 1 et 2 alors que l'Argentin José Maria Lopez a signé sa 10e victoire, un record en championnat du monde. Le précédent exploit avait été réalisé par Yvan Muller en 2012 avec neuf succès. Dans sa dernière chronique publiée ce mercredi 19 novembre, Sébastien Loeb revient sur son année en WTCC et sur la 10e étape à Macao. meltyXtrem vous dévoile en intégralité les propos du nonuple champion du monde des rallyes ci-dessous. Il sera prochainement présent au Rallye du Var avec sa femme du 27 au 30 novembre. '' Bonjour à tous. Ma première saison en championnat du monde des voitures de tourisme s’est achevée le week-end dernier dans les rues de Macao. Cette dernière manche a finalement été un peu à l’image de cette année, c’est-à-dire avec de bonnes choses et des moins bonnes. Elle a aussi été marquée par une belle annonce concernant mon équipe, le Sébastien Loeb Racing, qui sera présent en WTCC dès l’an prochain !

Sébastien Loeb : ''Le WTCC 2015 est un défi de taille, mais ma volonté est de jouer la victoire'' - photo
Sébastien Loeb : ''Le WTCC 2015 est un défi de taille, mais ma volonté est de jouer la victoire'' - photo
Sébastien Loeb : ''Le WTCC 2015 est un défi de taille, mais ma volonté est de jouer la victoire'' - photo

J’apprécie les circuits en ville et, même si Macao est un tracé particulier et difficile, j’espérais bien terminer la saison sur une bonne note. Je dois dire que les séances d’essais libres n’ont pas vraiment été à la hauteur de mes espérances. J’avais une voiture assez difficile et je n’étais pas super satisfait des réglages. Mais nous avons bien travaillé, nous avons progressé à chaque roulage et nous avons tout remis à plat pour les qualifications. Au final, l’auto que j’avais pour les qualifs me plaisait vraiment ! J’ai même tenté un frein à main à l’épingle, mais cela ne fonctionnait pas à tous les coups. Avec ces réglages, j’ai pu attaquer et je suis passé en Q3. Mon ultime tour était plutôt bon, hormis une petite faute dans le dernier virage, mais je pense que Pechito Lopez en a fait une similaire. La pole ne s’est pas jouée à grand-chose et j’étais plutôt content d’être en première ligne. C’était une belle manière de concrétiser mon niveau de performance pure, avec en plus un 1-2-3 100% Citroën Racing sur la grille !

Sébastien Loeb : ''Le WTCC 2015 est un défi de taille, mais ma volonté est de jouer la victoire''

J’ai pris un bon départ dans la Course 1 mais j’ai peut-être été un peu trop chaud. Tout d’abord en étant à l’extérieur de Pechito, puis en essayant de faire le freinage à Michelisz. J’ai perdu quelques places dans l’opération et on sait qu’il est difficile de doubler à Macao. Je me suis retrouvé derrière Yvan Muller et nous n’avons pas réussi à remonter dans la hiérarchie. On va dire que cette sixième position dans la première course est la déception du week-end. Dans la deuxième, je m’élançais du neuvième rang compte tenu du système de grille inversée. J’étais bien décidé à remonter et j’ai été très offensif. Cette philosophie a payé puisqu’après avoir été tassé contre le mur, j’ai fait plusieurs dépassements et je suis revenu à la sixième place. Cette fois, c’était la satisfaction du meeting !

Sébastien Loeb : ''Le WTCC 2015 est un défi de taille, mais ma volonté est de jouer la victoire''

A l’image de la saison, il y a donc du bon et du moins bon à retenir de Macao. Le bon, c’est la compétitivité affichée et les dépassements en course. Le moins bon, c’est le fait de ne pas concrétiser cette performance par une victoire ou un podium sur de petits détails. J’ai engrangé une grande expérience cette année à ce niveau et il faudra donc garder l’ensemble de ces détails en tête pour pouvoir jouer la gagne en 2015. C’est un défi de taille, mais ma volonté est de jouer la victoire ! Ça l’a toujours été et ça le reste. Au-delà de la confirmation des trois pilotes – Yvan, Pechito et moi – par Citroën Racing pour 2015, la grande nouvelle de ce week-end à Macao c’est le fait que le Sébastien Loeb Racing alignera deux Citroën C-Elysée à titre privé. Il s’agit d’une super news pour l’ensemble team. Après avoir gagné dans toutes les disciplines dans lesquelles elle a couru, l’équipe s’attaque à un nouveau challenge, et ce dans un championnat du monde. C’est excitant… et le fait de monter ce programme avec Citroën rend le tout encore plus intéressant. Tout le monde travaille dur pour bien préparer la saison à venir qui sera définitivement passionnante ! À bientôt, pour le Rallye du Var… et d’autres news. '' À lire également : Sébastien Loeb, retour en photos sur sa première saison en WTCC.

Source : Sébastien Loeb