Sébastien Loeb : "Nogaro était intéressant pour mon expérience des courses en paquet sur circuit"

Ecrit par

Sébastien Loeb a fait une apparition très remarquée lors des Courses de Pâques sur le circuit de Nogaro du 4 au 6 avril. Dans sa dernière chronique, l'Alsacien revient sur l'événement et sur les enjeux de la deuxième manche du WTCC qui se déroulera à Marrakech au Maroc.

La saison 2015 du WTCC a débuté avec la manche d'ouverture sur le circuit Termas de Rio Hondo en Argentine. Les pilotes du championnat du monde des voitures de tourisme s'envoleront ensuite pour Marrakech au Maroc du 17 au 19 avril dans le cadre de la deuxième épreuve. Entre-temps, Sébastien Loeb, actuellement deuxième au classement général derrière José Maria Lopez n'a pas chômé. En effet, le nonuple champion du monde WRC était le week-end dernier en Champagne-Ardenne pour le Rallye Epernay-Vins de Champagne aux côtés de sa belle-soeur Sandra Rebout. Après s'être brillamment imposé, l'Alsacien a participé aux traditionnelles Courses de Pâques sur le circuit de Nogaro (4 au 6 avril). Avec deux victoires et une belle quatrième place sur les trois courses prévues, Sébastien Loeb a pu emmagasiner de l'expérience sur circuit, juste avant l'entame de la deuxième manche du WTCC.

Dans sa dernière chronique publiée vendredi 10 avril sur son site internet, le pilote français revient en détails sur son week-end passé à Nogaro mais aussi sur les enjeux des courses à Marrakech. meltyXtrem vous dévoile en intégralité sa chronique. '' Bonjour tout le monde. Je profite d’un peu de temps libre pour vous donner quelques nouvelles, et notamment des Coupes de Pâques à Nogaro. Je participais au Championnat de France de Supertourisme et le week-end a été sympa à tous les niveaux. Je me suis fait plaisir au volant, j’ai gagné, pris de l’expérience dans les courses en peloton… Que du positif !

"Après le Rallye Epernay-Vins de Champagne remporté avec ma belle-sœur Sandra, et avant la deuxième manche du Championnat du Monde des Voitures de Tourisme à Marrakech, j’étais donc de nouveau en piste. Cette manche du Supertourisme était une belle occasion de mêler plaisir et expérience. Plaisir parce que la nouvelle Mitjet est sympa à piloter et que les courses sont disputées, avec de belles batailles. Expérience parce qu’il est toujours intéressant pour moi d’être dans des courses en paquet sur circuit. On peut dire que tout s’est bien passé. J’ai signé le cinquième temps de la première qualification, étant gêné dans mon tour rapide. Les écarts étaient serrés avec cinq voitures en deux dixièmes ! J’ai réussi à avoir un tour clair pour décrocher la pole dans la second qualif’. Ce résultat était presque parfait puisqu’il me mettait dans des situations différentes, et donc intéressantes, pour le départ des courses. C’est d’ailleurs quelque chose que nous avions imaginé avec mon ingénieur de chez Citroën Racing."

"En course, j’ai dû me battre dans un peloton de qualité, avec des pilotes expérimentés tels qu’Alex Prémat ou des jeunes qui veulent se montrer. Au final, j’ai été dans la position de l’attaquant, de celui qui doit défendre sa position, gérer la tête etc. C’était donc intéressant et je repars avec deux victoires, un podium et une quatrième place. Je suis donc en pleine forme avant le deuxième round du WTCC au Maroc. Après la bonne entame en Argentine, je suis ultra-motivé. Ce sera déjà un rendez-vous important car il faut confirmer. Et comme Mehdi Bennani, notre pilote au sein du Sébastien Loeb Racing, sera à domicile, l’événement ne sera que plus particulier.'' À lire également : Sébastien Loeb, 4e de la course 2 des Courses de Pâques à Nogaro (résultats)