Sébastien Loeb : ''Pour l'instant, ça ne m'amuse pas trop de taper de partout''

Ecrit par

Cinquième sur l'étape 10 du Dakar 2016, Sébastien Loeb n'est pourtant pas satisfait de sa performance. Sa réaction est à retrouver sur meltyXtrem.

Après qu'il se soit crashé dans l'étape 8 du Dakar 2016, Sébastien Loeb avait perdu les commandes du classement général auto. Celui qui défendait sa place de leader depuis déjà une semaine, ne s'amuse plus autant dans cette deuxième partie du rallye-raid. Le duo Loeb-Elena fut à plusieurs reprises victime de problèmes techniques. Sur l'étape 10 qui s'est déroulée mercredi entre Belen et La Rioja, le nonuple champion du monde des rallyes a dû faire face à deux crevaisons, un tonneau et un enlisement. Rien que ça ! Malgré cela, lui et son copilote Daniel Elena ont terminé à la cinquième position à +17'40'' du vainqueur du jour, Stéphane Peterhansel. Il revient sur les événements qui ont marqué la journée du mercredi 13 janvier : '"Pas grand chose de bon. Je dois m'habituer à ça. Pour l'instant ça ne m'amuse pas trop de taper de partout. C'était difficile, compliqué à tous les niveaux. On suivait de la trace. Pour ceux qui étaient devant ça devait être vraiment dur. On est toujours à la limite de s'ensabler. On essaye d'avancer."

Sébastien Loeb : ''Pour l'instant, ça ne m'amuse pas trop de taper de partout''

Et Sébastien Loeb de poursuivre : "La fin était plus sympa avec quelques dunes. On a dû perdre 10' en cherchant un way-point.. On laisse en tout 15 à 20' sur l'étape. Mais les autres ont dû chercher aussi ce way-point. En fait on valide un way-point qui est le suivant en croyant logiquement que c'est celui qui précède. Du coup tu le cherches. Les routes des deux way -points doivent être trop proches. On fait un petit tonneau aussi sur un kicking dans une dune. On fait toute la spéciale en mode dégradé dans le sable mou... En dehors de ça on arrive au bout ! Deux crevaisons, un tonneau, un ensablement, à un moment paumés…'' À lire également : Dakar 2016 : Stéphane Peterhansel leader auto, Sébastien Loeb 9e.

Source : Dakar