Sébastien Ogier : "J'ai piloté à la limite, mais on ne pouvait pas espérer mieux"

Ecrit par

Sébastien Ogier n’a rien pu faire face à Jari-Matti Latvala ce week-end sur le Rallye du Mexique. Le Finlandais était trop rapide et a profité du balayage infernal que devait faire Ogier. Ce dernier est revenu sur ce rallye difficile mais dont il sort tout de même avec une plus grosse avance au général.

S’il a terminé deuxième du Rallye du Mexique 2016 dont on vous proposait hier les vidéos best of, Sébastien Ogier est pourtant loin d’avoir fait une mauvaise opération pour le classement général, lui qui menait déjà largement face à ses rivaux. Par rapport à Mats Osberg (son plus proche poursuivant), le triple champion du monde a repris six points pour mener désormais le classement avec 35 points d’avance alors que Latvala n’a scoré que pour la première fois de la saison au Mexique. Ogier est revenu sur ce 100e rallye de sa carrière sur son site officiel et sur celui du championnat du monde : " Julien et moi n'avons aucun regret à avoir. On a tout donné, du début à la fin. Pour compenser notre position sur la route, nos choix de pneus ont été osés et j'ai piloté à la limite. Pour autant, on ne pouvait pas espérer mieux que cette deuxième place et c'est donc un solide résultat.

Sébastien Ogier : "J'ai piloté à la limite, mais on ne pouvait pas espérer mieux"

" Ce fut malgré tout un beau rallye et j'ai pris du plaisir au volant, en particulier dimanche dans la fameuse spéciale de Guanajuato et ses 80 km. Peut-être est-ce dû au fait qu'on la disputait tôt le matin, avant que la chaleur ne grimpe, en tout cas je pensais qu'elle serait plus éprouvante qu'elle ne l'a été. Ce week-end a aussi été animé de visites animalières puisque j'ai rencontré en spéciale une chèvre, deux chiens et un troupeau de vaches ! Heureusement, j'ai réussi à tous les éviter… ce qui m'épargnera aussi des problèmes à la maison sachant que ma femme défend ardemment la cause animale ! Au final, c'est une excellente opération pour le championnat : je ne perds que 6 points sur Jari-Matti, que je considère toujours comme mon plus grand rival pour le titre. Je conserve l'équivalent de deux victoires d'avance sur lui et l'écart se creuse avec mon plus proche poursuivant. Un bon break se profile à présent avant la prochaine manche, dans un mois et demi. Comme toujours, on s'y donnera à fond ! ". A lire aussi : WRC : Sébastien Ogier leader du classement général après le Rallye du Mexique.