Sébastien Ogier : ''Remporter un deuxième titre en WRC fut un moment très spécial''

Ecrit par

Champion du monde en 2013, Sébastien Ogier a su doubler la mise et conserver son titre WRC en 2014. Malgré une saison difficile, le Français a été très combatif au volant de sa Polo R face à des adversaires revanchards tels que Jari-Matti Latvala ou Andreas Mikkelsen.

Alors que nous vous avions parlé de Sébastien Ogier qui prépare le Rallye de Monte-Carlo 2015, il nous semble important de dresser un bilan de son année passée. Le Français a su confirmer son statut de champion du monde, s’imposant une nouvelle fois à l’instar de ses concurrents. Malgré une saison difficile perturbée par ses deux accidents (Rallyes de Suède et d'Allemagne), le Gapençais s’est vaillamment accroché pour être finalement le meilleur. Et il l’a été avec huit victoires au total, soit deux fois plus que son rival et équipier Volkswagen Jari-Matti Latvala, dont 94 scratches et 37% des spéciales remportées. Même si les statistiques sont sans appel, le déroulement du championnat a pas mal été bousculé. D’ores et déjà, l’entrée en matière a failli tourner au cauchemar : '' Au premier virage du Rallye de Monte-Carlo nous avions fait un mauvais choix de pneus, en chaussant des slicks alors que c'était verglacé. J'ai touché le mur. Je pensais que c'était fini, mais heureusement, nous avions seulement un peu endommagé la roue ',' a-t-il confié au site officiel WRC.

Sébastien Ogier : ''Remporter un deuxième titre en WRC fut un moment très spécial'' - photo
Sébastien Ogier : ''Remporter un deuxième titre en WRC fut un moment très spécial'' - photo

Par la suite, les deux compères du team allemand ont bataillé comme des lions jusqu’en Australie, où Ogier a pris le large. Son problème de boîte de vitesse à domicile a retardé son second sacre, qui arriva finalement lorsqu’il passa la ligne d'arrivée en Espagne. Le meilleur moment de sa saison selon lui : '' Il y en a eu quelques-uns, et c'est toujours difficile de n'en choisir qu'un ! Disons le moment où nous avons franchi la ligne d'arrivée en Espagne. À cet instant, nous remportions un deuxième titre. C'était le moment le plus spécial ''. Découvrez son interview en intégralité à cette adresse. À lire aussi : Rallye de Monte-Carlo 2015, liste des engagés avec Sébastien Loeb.

Source : WRC