Stephanie Gilmore : Confessions d'une championne

Ecrit par

Stéphanie Gilmore quintuple championne du monde de surf et tenante du titre se confie. Entre deux compétitions, retrouvez l'athlète hors de l'eau. Elle nous en dit plus sur sa vision du surf.

Quand la quintuple championne du monde se confie à CNN, meltyXtrem s'empresse de partager. Clichés, féminisation du sport, peurs, la surfeuse aborde les sujets sans tabou. Oubliez le célèbre film "Point Break" sorti en 1991 avec Patrick Swayze. Pour Stéphanie Gilmore, le surf moderne n'a plus rien à voir avec ces fêtards aux cheveux ondulés. Au fil du temps les athlètes sont devenus de vrais sportifs professionnels. " Le plus grand malentendu à propos des surfeurs, c'est qu'ils parlent tous le jargon de surf " ajoute la championne. Pour Stéphanie, Hollywood dépeint une image effrayante du langage utilisé par les surfeurs, qui ne devrait pas être généralisée. La rideuse poursuit en évoquant la phase de reconstruction dans laquelle se trouve son sport actuellement. Après avoir connu le plein essor puis la crise, le surf se recentre sur son essence-même, son industrie et ses marques.

Stephanie Gilmore : Confessions d'une championne

Stéphanie Gilmore ne se définie pas comme une casse-cou, à l'image de Garret McNamara qui a récemment surfé une vague de 30 mètres de haut. " Ma plus grande crainte est d'affronter des vagues géantes ( à partir de 10 mètres d'après elle) " confie l'athlète avant d'admettre : " ce n'est probablement pas la meilleure peur à avoir dans mon métier ". Même si elle trouve cela " effrayant ", Stéphanie espère un jour être capable de dépasser ses craintes. Pour le moment elle essaye de faire de son mieux dans des vagues moins hautes. Stéphanie a conscience d'avoir percé dans ce qui était autrefois considéré comme un bastion d'hommes. L'amélioration des normes et du niveau général en surf féminin a permis de faire évoluer les mentalités. La championne du monde en titre définit l'ensemble des surfeuses du circuit pro comme " une famille parcourant le monde ". Dans l'eau la compétition reprend le dessus mais les victoires sont célébrées entre " filles qui adorent être des filles ". A lire aussi : les meilleures chutes de surf de l'année.

Stephanie Gilmore : Confessions d'une championne - photo
Stephanie Gilmore : Confessions d'une championne - photo
Stephanie Gilmore : Confessions d'une championne - photo
Stephanie Gilmore : Confessions d'une championne - photo
Source : CNN