Survivre après être sorti de son kayak dans les chutes Victoria

Ecrit par

Steve Fisher fait partie des meilleurs kayakistes au monde. Mais malgré son expérience, le Sud-Africain va finir par se faire éjecter de son kayak dans les rapides des chutes Victoria. La descente infernale ne fait alors que commencer…

Ils étaient faits pour se rencontrer. D’un côté, Steve Fisher, kayakiste professionnel qui pagaie depuis l’âge de 6 ans. Né dans la campagne sud-africaine, c’est au contact du fleuve Zambèze (le quatrième plus long fleuve d’Afrique, situé au sud-est du continent) qu’il a fait ses armes et commencé à rider des rapides toujours plus impressionnants et à tenter des sauts toujours plus haut. De l’autre, les chutes Victoria. Ces dernières sont également situées sur le fleuve Zambèze sur la frontière entre la Zambie et le Zimbabwe. Les chutes Victoria s’étalent sur 1700 mètres de large et leur hauteur maximum est de 108 mètres. Les gorges qui suivent les chutes sont longues de 80 km.

Survivre après être sorti de son kayak dans les chutes Victoria

C’est là que Steve Fisher a tenté de les descendre, dans les monstrueux remous du fleuve Zambèze. Mais s’il y est parvenu comme le montre ce trailer du film The Ultimate Ride, une de ses tentatives aurait pu très mal se terminer. Comme on le voit sur cette vidéo, Fisher est embarqué dans un remous infernal qui plonge son kayak sous l’eau (une mésaventure qui rappelle un peu celle de Jérémy Flores au Quiksilver Pro la semaine dernière). Il n’en ressort qu’au bout d’une trentaine de secondes après s’être extirpé de son embarcation. Il réapparait et disparait ensuite au fil du parcours tortueux du fleuve. Une énorme frayeur dont il réchappera finalement, et qui ne l’empêchera pas par la suite de continuer à rider les plus gros rapides de la planète.

Survivre après être sorti de son kayak dans les chutes Victoria - photo
Survivre après être sorti de son kayak dans les chutes Victoria - photo
Survivre après être sorti de son kayak dans les chutes Victoria - photo
Survivre après être sorti de son kayak dans les chutes Victoria - photo