Target Maui Pro 2014 : Gilmore, Fitzgibbons, Wright, il n'en restera qu'une (vidéo teaser)

Ecrit par

Stephanie Gilmore, Sally Fitzgibbons et Tyler Wright vont se disputer le titre de championne du monde à partir de samedi à l'occasion du Target Maui Pro 2014. La rédaction de meltyXtrem vous propose la vidéo teaser de l'événement.

Le Target Maui Pro, qui débute samedi à Hawaï, sera le théâtre de la bataille finale pour le titre de championne du monde. En lice, trois Australiennes : Stephanie Gilmore, Sally Fitzgibbons et Tyler Wright. La première est quintuple championne du monde, la seconde triple vice-championne du monde et la troisième vice-championne du monde en titre. Autant le dire tout de suite, c'est le gratin du surf féminin. Pour Gilmore, vainqueur de la dernière étape au Portugal, la donne est simple : si elle parvient en finale, elle décrochera un 6e titre planétaire, quoi qu'il arrive. Pour Tyler Wright, c'est finalement assez simple aussi puisque quasiment impossible. Pour être sacrée championne du monde pour la première fois de sa carrière il faudrait qu'elle remporte la compétition, que Gilmore soit éliminée au stade des quarts ou avant et qu'en plus elle la batte ensuite dans une série décisive. Le hic, c'est que Gilmore n'a été éliminée avant demi-finales qu'à deux reprises cette saison. Et avec l'expérience qui est la sienne, on la voit mal craquer si près du but.

Target Maui Pro 2014 : Gilmore, Fitzgibbons, Wright, il n'en restera qu'une (vidéo teaser) - photo
Target Maui Pro 2014 : Gilmore, Fitzgibbons, Wright, il n'en restera qu'une (vidéo teaser) - photo
Target Maui Pro 2014 : Gilmore, Fitzgibbons, Wright, il n'en restera qu'une (vidéo teaser) - photo
Target Maui Pro 2014 : Gilmore, Fitzgibbons, Wright, il n'en restera qu'une (vidéo teaser) - photo
Target Maui Pro 2014 : Gilmore, Fitzgibbons, Wright, il n'en restera qu'une (vidéo teaser) - photo

Sally Fitzgibbons tourne autour du titre mondial depuis 5 ans. Arrivée sur le World Tour en 2008 à 17 ans seulement (ce qui en fait la plus jeune athlète à avoir rejoint le circuit principal, hommes et femmes réunis), elle a fini vice-championne du monde en 2010, 2011 et 2012 avant de prendre la troisième place en 2013. Et ça risque fort de lui passer à nouveau sous le nez en 2014. Pour être championne du monde cette année, elle doit remporter le Target Maui Pro et espérer que Gilmore n'atteigne pas les demi-finales. Si cette dernière est éliminée en demies, et que Fitzgibbons l'emporte, une série décisive sera disputée entre les deux Australiennes pour l'attribution du titre mondial. Enfin Pour Johanne Defay, la saison devrait se finir tranquillement. La Française n'a besoin que d'atteindre le round 3 pour valider son ticket pour 2015. Au regard de ses performances en cette deuxième partie d'année, ça ne devrait pas trop poser de problèmes. Du côté de Pauline Ado en revanche, ça s'annonce très compliqué. A l'image de Jérémy Flores chez les hommes, la tricolore vit une saison noire et devrait vraisemblablement perdre sa place sur le World Tour. Seule une victoire la sauverait, et on a du mal à l'imaginer. A lire également : Justine Dupont : Surf à Mavericks pour la WickrX Super Sessions 2014 (vidéo)