Tiré par son monocoque Hugo Boss, Alex Thomson réussit son défi de folie en kitesurf

Ecrit par

Alex Thomson refait des siennes ! Le skipper du monocoque Hugo Boss est parvenu à se faire tracter par son bateau alors qu’il était à pleine vitesse en kitesurf. Le tout, en costard…

À coup sûr, Alex Thomson fera partie des skippers à suivre sur le prochain Vendée Globe dont le départ sera donné le 6 novembre prochain aux Sables d'Olonne. Sur le plan sportif, le Gallois fera partie des favoris, lui qui avait terminé troisième de la dernière édition et ambitionne toujours de devenir le premier marin anglais à vaincre la course de légende. Mais Alex pourrait peut-être bien nous surprendre encore plus, lui qui se plaît à imaginer les défis les plus fous autour de son monocoque Hugo Boss. On l’avait ainsi déjà vu se maintenir debout sur sa quille ou plonger depuis le sommet de son mat. Mais il fait encore mieux aujourd’hui en utilisant la force de son Imoca Open 60 Hugo Boss pour le tracter en kitesurf ! Oui, Alex est aussi loin d’être maladroit dans cette discipline comme on le constate ci-dessous.

Pour parvenir à réaliser cet exploit baptisé "Skywalk", le skipper et son équipe sont allés sur le spot d’Alvor au Portugal, réputé pour son fort vent, et donc privilégié pour la pratique du kitesurf. Habillé dans un très classe costume Hugo Boss, Alex parvient à rattraper son bateau, s’emparer d’une corde de 120 mètres de long lancée par l’équipage et s’arrimer ainsi au monocoque. Le Gallois s’envole alors dans les airs à plus de 80 mètres de hauteur ! C’est "perché" là-haut, qu’il détache la corde de son harnais pour venir ensuite se poser tout en douceur sur le plan d’eau. "C’était peut-être la partie la plus difficile du défi, expliquait après coup Alex. Il ne fallait pas que je redescende trop vite sur l’eau car cette dernière peut vraiment être dure comme du béton si on la frappe trop fort. Mais j’avais une équipe brillante autour de moi et nous sommes parvenus à le faire." Pour cette opération de grande ampleur, la kitesurfeuse professionnelle Susi Mai avait été réquisitionnée pour l’occasion. Et la manœuvre a été réalisée 13 fois par le skipper et son équipe pour parvenir à filmer tous les plans nécessaires. Mais le résultat est bien à la hauteur

Powered by REDPILL