Trophée Andros 2015 : Sébastien Loeb 8e, Jean-Philippe Dayraut en tête du classement après Val Thorens !

Ecrit par

L'étape d'ouverture du Trophée Andros 2015 s'est déroulée à Val Thorens les 6 et 7 décembre. Un week-end dominé par Jean-Philippe Dayraut au volant de sa Mazda 3, déjà cinq fois vainqueur du championnat. Quelques pilotes d'exception nous ont fait l'honneur de leur présence avec notamment Sébastien Loeb comme tête d'affiche. meltyXtrem sur place vous fait revivre l'événement !

Le Trophée Andros 2015 s'ouvrait ce week-end avec l'étape d'ouverture à Val Thorens les 6 et 7 décembre. Pour l'occasion, meltyXtrem a fait le déplacement dans la station des 3 Vallées. Après un long et périlleux trajet pour arriver dans la station la plus haute d'Europe, la rédac' a fait le test de pilotage sur glace. Bien entendu, nous n'étions pas au volant mais à côté d'un engagé du ERDF Trophée Andros Electrique nommé Vincent Beltoise ! Si l'absence d'un bruit de moteur est plutôt frappante, la performance sur la piste n'en reste pas moins exaltante. Très vite, une bonne dose d'adrénaline nous envahit et une chose est sûre, le bolide fonce à vive allure sur la glace. Le style de pilotage est très particulier puisque pour amorcer un virage, il faut savoir anticiper et placer son véhicule dans le bon angle. Finalement, cet essai fut concluant et très représentatif du travail que doit réaliser le pilote au cours de sa prestation. Outre cela, la rédac' a été frappée par l'ambiance générale qui régnait au sein du paddock. Les pilotes se mélangeaient volontiers au public et aux personnes présentes. Quelques stars nous ont fait l'honneur de leur présence avec notamment Tomer Sisley qui n'est autre que l'acteur principal des films '' Largo Winch ''. Ce dernier s'est illustré au volant de la Guest Car prêté par ERDF sur le Trophée Andros Electrique et a démontré qu'en plus d'être un comédien de renom, il pouvait également être un pilote chevronné. La première journée riche en émotions a laissé place aux compétitions du samedi 6 décembre.

Pour rappel concernant le règlement des courses Elite 1 et 2, les engagés participaient tout d'abord aux essais chronométrés (non comptabilisés pour le classement), et avaient ensuite deux meetings répartis sur les deux jours de courses : une première journée avec deux manches qualificatives (qui comptent à 80% pour définir le classement général final) et une finale (pour les voitures arrivées de la neuvième position à la dernière) ainsi qu'une super finale (les voitures un à huit). Lors des manches qualificatives, les pilotes doivent effectuer cinq tours un après l'autre. Il n'y a que lors de la finale que les voitures sont groupées, l'ordre de départ étant défini après l'addition des meilleurs temps réalisés à l'issue des deux manches qualificatives. Le samedi 6 décembre a ainsi débuté avec les essais chronos pour : le Trophée Andros féminin, l'ERDF Trophée Andros Electrique, le Trophée Andros largement dominé par Jean-Philippe Dayraut et le deuxième essai des filles. La piste, d'une longueur de 2 200 mètres avait donné du fil à retordre aux organisateurs, à cause du manque de neige et des températures trop douces pour la saison.

Annoncé comme la tête d'affiche de cette édition du Trophée Andros, Sébastien Loeb devait arriver dans la matinée. La veille, le nonuple champion du monde des rallyes était à Doha au Qatar pour la remise des prix FIA du WTCC, où il a terminé troisième au classement général. En raison du brouillard qui s'abattait régulièrement sur Val Thorens, l'Alsacien a dû abandonner l'idée de faire le trajet en hélicoptère depuis Genève. C'est donc en voiture qu'il a fait le déplacement pour finalement atteindre le paddock aux alentours des 12h30-13h, heure à laquelle la première manche qualificative du Trophée Andros (Elite 1) venait de s'achever. Tout juste sorti de sa voiture, Sébastien Loeb a enfilé sa combinaison de pilote pour rejoindre sa voiture, une DS3 engagée par SaintéLoc Racing. Après un premier tour de piste relativement '' tranquille '', le champion de rallye s'est très vite accommodé du style de conduite pour finalement signer le huitième meilleur temps devant des pilotes expérimentés tels qu'André Dubourg, Olivier Pernaut ou le jeune Finlandais Toomas Heikkinen. Sans grande surprise, ces qualif' 1 ont été remportées par Jean-Philippe Dayraut, déjà cinq fois vainqueur du Trophée Andros (Elite 1), devant Olivier Panis et Franck Lagorce. '' Ce n'était pas facile de gérer la situation mais j'ai fait une première manche de qualifications correct '' notait Sébastien Loeb.

Classement cumulé des qualifications 1 et 2 (1er jour)

La manche 2 a été celle de Benjamin Riviere qui signa la meilleure performance devant Toomas Heikkinen et ... Sébastien Loeb (preuve de son immense talent de pilote !). Jean-Philippe Dayraut quant à lui avait été gêné dans sa course par Franck Lagorce qui avait tapé. Il n'avait donc pu faire qu'un tour. La première finale a été disputée par six engagés avec notamment Andréa Dubourg et Olivier Pernaut. Une course qui est revenue à la Mini de Gerald Fontanel. Pour une première participation sur le Trophée Andros, on peut dire que Sébastien Loeb s'est déjà illustré de la plus belle des manières en prenant part à la super finale aux côtés des meilleurs ! Malgré ses aptitudes sur goudron, terre ou circuit, l'Alsacien s'en est tiré avec une septième place loin derrière Jean-Philippe Dayraut, vainqueur de ce premier meeting. '' C'est très difficile d'être précis dans son dosage ! '' confiait d'ailleurs Loeb à l'issue de la première journée. Sur le podium du premier meeting : Jean-Philippe Dayraut devant Benjamin Rivière et Franck Lagorce.

Classement de la super finale (1er jour)

Classement de la finale (1er jour)

La deuxième journée sur le Trophée Andros a laissé place au soleil. Les manches qualificatives ont été dominées par la Dacia de Franck Lagorce devant Jean-Philippe Dayraut et Jean-Baptiste Dubourg. Sébastien Loeb, moins performant que la veille s'est classé en neuvième position. Cette fois, il prit part à la finale et non pas à la super finale. L'Alsacien a pourtant réussi à s'emparer du deuxième meilleur temps derrière Gerald Fontanel ! '' Deuxième place dans la finale de ma catégorie au Trophée Andros (Catégorie Élite). Très belle finale et une super expérience ! '' expliquait notamment Loeb à l'issue de sa performance. La super finale a quant à elle était remportée par Franck Lagorce devant Jean-Philippe Dayraut et Olivier Panis. Au classement général, c'est le pilote Jean-Philippe Dayraut qui est en tête actuellement avec 117 points devant Franck Lagorce, 113 points et Olivier Panis, 100 points. Malgré une première participation en demi-teinte, Sébastien Loeb termine toutefois à la huitième place du classement général (à voir ci-dessous). Pour retrouver tous les résultats et classements des courses Trophée Andros féminin, ERDF Trophée Andros Electrique, AMV Cup et Trophée Andros (Elite 2), rendez-vous à cette adresse.

Classement cumulé des qualifications 1 et 2 (2e jour)

Classement de la super finale (2e jour)

Classement de la finale (2e jour)

Classement général du Trophée Andros après l'étape de Val Thorens

Source : Trophée Andros