Wings for Life World Run 2016 : Le test de la rédac' à Rouen

Ecrit par

La Wings for Life World Run 2016 se tenait dimanche 8 mai dernier dans 33 pays dans le monde. meltyXtrem s'est frotté à la course à pied, lors de l'édition française, à Rouen.

La Wings for Life World Run célébrait sa troisième édition ce dimanche 8 mai. Disputée simultanément dans 33 pays, la course à pied a réuni cette année près de 131 000 participants (record de participation) venus courir pour aider la recherche sur les lésions de la moelle épinière. La course propose un concept inédit. Ici, pas de ligne d’arrivée mais une "catcher car" qui s’élance à la poursuite des coureurs pour les éliminer en arrivant à leur hauteur ! La rédaction de meltyXtrem était présente à Rouen pour tester ce concept de course unique au monde. Le top départ est donné à 13h heure française sous un soleil de plomb, avec plus de 4 000 coureurs. Un début festif avec de nombreux spectateurs présents au bord de la route. Les cinq premiers kilomètres se passent bien. Cependant, la chaleur commence à être pesante et nous attendons avec impatience le ravitaillement pour s’hydrater. Sauf qu'à force d’avancer, aucun stand à l'horizon. Il faut attendre le kilomètre 7 pour prendre des forces. Une déception quand le site internet indiquait que des ravitaillements étaient prévus toutes les cinq bornes et que la température est très élevée.

Wings for Life World Run 2016 : Le test de la rédac' à Rouen

Dès le dixième kilomètre, nous commençons à sortir de la ville de Rouen pour longer la Seine. Une longue ligne droite nous attend. La chaleur se fait de plus en plus pesante pour l’organisme. Nous peinons à trouver notre souffle dès le douzième kilomètre. Heureusement, un ravitaillement se présente et nous prenons trois verres d’eau pour tenir et continuer le parcours. Dans la périphérie, une petite zone d’ombre permet de respirer un peu mieux. Mais une nouvelle difficulté se présente : une nouvelle ligne droite interminable. Nous arrivons à une nouvelle zone de ravitaillement mais, cette fois, en marchant. Nous prenons de longues secondes pour boire plusieurs grands verres d’eau et même attraper une bouteille pour s'asperger le corps. La catcher car n’est plus très loin, à trois minutes derrière nous. Dès l'annonce de cette information, nous tentons une petite accélération pour tenir le plus longtemps possible. Mais la fatigue se fait vraiment sentir.

Wings for Life World Run 2016 : Le test de la rédac' à Rouen

Nous arrivons finalement à atteindre le kilomètre 18 avant d’être stoppé par le véhicule. Nous finissons fatigués mais heureux de s'être frotté à ce challenge excitant. Heureusement, un bus est prévu pour nous ramener aux abords de la ville de Rouen. Au final, le concept de cette course est vraiment intéressant et permet de dépasser ses limites. L'organisation est bien ficelée. Cependant, on regrette des zones de ravitaillement un peu petites, un premier ravitaillement trop lointain (au septième kilomètre) et des lignes droites un peu trop longues dans certaines portions du tracé. Si vous souhaitez, comme nous, repousser vos limites, rendez-vous le 7 mai 2017 pour la quatrième édition de la Wings for Life World Run. A voir aussi : Wings for Life World Run 2016 : Résultats à Rouen, Georgio Calcaterra vainqueur mondial (vidéo).