WTCC 2015 : Yvan Muller, ''le championnat est déjà perdu pour moi''

Ecrit par

Yvan Muller a beau avoir signé sa première victoire de la saison à Marrakech, au Maroc, ses deuxième et neuvième places en Hongrie ne lui permettent plus de croire au titre mondial.

Le championnat du monde des voitures de tourisme 2015 a débuté sur le circuit de Termas de Rio Hondo en Argentine avant de s'arrêter à Marrakech au Maroc. Le week-end dernier, le Hungaroring de Hongrie près de Bupadest, était l'hôte de la troisième étape où José Maria Lopez et Norbert Michelisz ont signé la victoire. Le Français Yvan Muller, quadruple champion du monde, s'est quant à lui imposé pour la première fois de la saison au Maroc. Grâce à une deuxième place en Hongrie, il occupe actuellement la troisième place du classement général avec 86 points, à dix unités seulement de Sébastien Loeb (2e). En revanche, Yvan Muller accuse un retard de 43 points sur le leader José Maria Lopez. Après seulement trois rendez-vous, l'Alsacien peine à croire à un cinquième titre, comme il l'a confié à Motorsport.com. ''Pour moi, le championnat est déjà perdu, explique-t-il. Je fais une belle pole, qui a fait du bien à ce moment précis, mais je n'en profite pas. J'ai quarante points de retard sur Lopez, c'est déjà assez conséquent. Je vais continuer à faire de mon mieux, on verra comment cela peut se passer.''

WTCC 2015 : Yvan Muller, ''le championnat est déjà perdu pour moi''

Yvan Muller est également revenu sur le week-end en Hongrie où les C-Élysée ont été lestées de 60 kg. ''J'ai pris un départ moyen, confie-t-il au sujet de la course 1. La procédure de départ sur les C-Elysée est tellement complexe qu'un grain de sable peut tout faire enrayer. 'Pechito' est mieux parti que moi, et à partir de là c'était terminé.'' La course 2 avec la grille inversée ne lui a pas été favorable puisqu'il a terminé neuvième, ne pouvant dépasser ses adversaires. ''Par expérience, je sais que, sur ce circuit, tout se joue lors des deux premiers virages. Ensuite, la messe est dite. Ce fut le cas encore cette fois.'' À lire également : WTCC 2015 : Vidéos best of des courses en Hongrie avec Sébastien Loeb.

Source : Motorsport.com