Xavier Thévenard : Interview exclusive du vainqueur de l’UTMB 2013 !

Ecrit par

Vainqueur de l’Ultra-Trail du Mont-Blanc 2013 et deuxième ce week-end de la Grande Course des Templiers, Xavier Thévenard, 25 ans, n’a pourtant pas la prétention de devenir le futur Kilian Jornet français. Interview exclusive avec l’utra-trailer Asics.

En août dernier, Xavier Thévenard remportait l’Ultra-Trail du Mont-Blanc 2013. Une victoire tricolore de ce Jurassien né à Nantua (Ain). En 20 heures, 34 minutes et 57 secondes, il battait ainsi le record de Kilian Jornet, vainqueur de l’édition 2012. Juste avant de prendre le départ de la Grande Course des Templiers sur laquelle il a terminé deuxième derrière Thomas Lorblanchet, l’ultra-trailer Asics a répondu aux questions de meltyXtrem. Au programme, son parcours, ses entrainements, le futur Ultra Trail World Tour et évidemment un retour sur sa victoire à l’UTMB.

Xavier, peux-tu nous parler de ton parcours et de ton passage du ski de fond au trail ?

Depuis tout jeune, je fais du ski de fond et du biathlon dans le Haut-Bugey (massif du Jura). C’est un endroit où il n’y a pas grand-chose à faire à part contempler la nature et faire du sport. J’ai commencé le biathlon à l’âge de 14 ans et j’en ai fait pendant sept ans. Ça a plus ou moins bien marché car j’étais assez irrégulier. À un moment, il a fallu laisser la place aux jeunes. J’ai continué sur les longues distances avec la Transjurassienne. À l’entrainement l’été, comme tous les skieurs, je fais beaucoup de course à pieds et de vélo. Sans le savoir, finalement, je faisais déjà du trail depuis longtemps. Je courrais dans la nature. Et à un moment, j’ai décidé de tenter les courses de trail. C’était comme un défi pour moi avec la Transju’trail 2009 sur 70 km sur laquelle ça a plutôt bien marché (7ème au général). J’avais trouvé ce qui me convenait.

Combien de courses as-tu fait depuis le début de saison ?

Je commence habituellement la saison en trail au mois de mai. Cette année, j’ai fait la Transvulcania (11ème au général d’une course remportée par Kilian Jornet), puis la Transju’trail (qu’il a remporté) et ensuite la Faverges en relais avec un pote (Sacha Devillaz avec lequel il a gagné la course). Puis, j’ai participé au Trail du Mont d’or (nouvelle victoire) et au marathon du Mont Blanc (troisième d’une course remportée par Jornet). En juillet, je n’ai pas fait de course et en août, juste un petit trail de 10 km. En tout, je dois en être à peu près à 3 000 km de course avant celle des Templiers. Mais je fais pas mal de vélo également.

Avant d’arriver sur l’UTMB cette année, quel était ton objectif ?

Faire un Top 5. Après l’investissement que j’avais mis dans ma préparation, j’aurais été déçu de ne pas parvenir à accrocher cet objectif. Le podium aurait été excellent et gagner forcément nickel…

Comment as-tu construit ta tactique de course pour finalement l’emporter ?

C’est une course dans laquelle je me suis toujours senti très bien. C’est un ultra hyper exigeant. À la fin, c’est le mental qui joue. Et pour la première fois, sur les dernières heures de course, j’avais mal au dos. Pourtant, j’ai pensé que c’était jouable à partir du col des Montets. Il restait deux heures de course, j’avais un bon rythme et toujours des bonnes jambes après 18h d’effort. Je me suis dit qu’étant donné l’allure que j’avais à ce moment-là, et vu l’état des autres qui devait être un peu entamés, il aurait vraiment fallu qu’ils s’arrachent pour me reprendre.

Cette victoire a-t-elle changé quelque-chose pour toi ?

A l’entrainement, rien n’a changé. J’y vais toujours avec plaisir. Moi ce qui me motive, c’est d’être dehors, simplement de courir en pleine nature. Mettre le dossard, c’est sympa, mais c’est tout aussi bien d’aller s’entrainer en extérieur. C’est sûr que financièrement, ça va m’aider un peu. De toute façon, je ne cours pas pour ça. Par contre, ça fait toujours plaisir que les gens viennent vers toi et t’encouragent.

L’année prochaine, c’est l’arrivée de l'Ultra Trail World Tour. Tu y participeras ?

Je ne sais même pas les trails qui sont au programme. C’est un circuit et je ne suis pas forcément chaud pour rentrer dans un championnat très cadré dans lequel on n’a pas le choix de ses courses. Certes il y en a qui me conviennent au World Tour, mais moi, je préfère faire les courses qui sont dans mon intérêt que pour jouer un classement. Mais oui, je vais faire le Grand Raid l’année prochaine.

Concurrencer Jornet, c’est possible ou c’est un rêve ?

Je ne me suis jamais dit ça. Ce ne sera pas demain la veille que je serai devant lui. Je peux me rapprocher à un ultra car c’est plus mon domaine. Sur du court, c’est beaucoup plus compliqué. Lui, il vit de ça, il est hors du commun, c’est juste un avion de chasse.

Son Facebook

Son site officiel

Xavier Thévenard : Interview exclusive du vainqueur de l’UTMB 2013 ! - photo
Xavier Thévenard : Interview exclusive du vainqueur de l’UTMB 2013 ! - photo
Xavier Thévenard : Interview exclusive du vainqueur de l’UTMB 2013 ! - photo
Xavier Thévenard : Interview exclusive du vainqueur de l’UTMB 2013 ! - photo
Xavier Thévenard : Interview exclusive du vainqueur de l’UTMB 2013 ! - photo